PSG : Révélations, pourquoi Lionel Messi ne reviendra pas au Barça

PSG : Révélations, pourquoi Lionel Messi ne reviendra pas au Barça

Icon Sport

De nouvelles informations sont parues dans un livre évoquant la fin de carrière de Lionel Messi au FC Barcelone. L'Argentin actuellement au PSG s'est fait balader par Joan Laporta, et lui en veut toujours énormément. 

La parution d’un livre sur les coulisses de la carrière de Lionel Messi et Cristiano Ronaldo a mis en avant l’incroyable épisode du départ de l’Argentin du FC Barcelone. De nombreuses rumeurs sont confirmées sur la façon dont La Pulga a finalement quitté son club de toujours, alors qu’il pensait encore prolonger quelques jours plus tôt. En effet, le numéro 10 du club catalan avait la certitude que sa prolongation de contrat n’était qu’une formalité. Mais les difficultés économiques ont rendu tout renouvellement impossible, et ont totalement surpris le joueur désormais au PSG. En effet, Joan Laporta s’est montré très ferme, n’ouvrant même pas la porte à des discussions, indiquant que c’était la fin et que Lionel Messi devait se trouver un nouveau club à l'été 2021. 

La troublante attitude de Laporta

Et pourtant, les reporters du Wall Street Journal Jonathan Clegg et Joshua Robinson, qui ont co-écrit ce livre sur Lionel Messi et Cristiano Ronaldo, l’affirment, le président du FC Barcelone nouvellement élu s'était vu proposer de financer la prolongation de contrat de Lionel Messi. Mais il a refusé cette opportunité. Voyant qu’une méga-star de plus allait quitter la Liga, Javier Tebas a proposé à Laporta de financer le salaire du septuple Ballon d’Or en donnant son accord pour vendre une partie de « la Liga » au fonds d’investissement CVC Capital Partners. Un deal qui aurait permis d’engranger des bénéfices immédiats, et aurait fait entrer la prolongation de contrat de Lionel Messi dans le cadre financier nécessaire. 

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Leo Messi (@leomessi)

Mais le président du FC Barcelone a rejeté cette opportunité, expliquant qu’il ne voulait pas prendre le risque d’aller contre les intérêts économiques de son club en vendant une partie de la Liga. Ironie du sort, dès que Lionel Messi est parti, le club catalan a remonté la pente sur le plan économique, notamment en vendant une partie de ses biens sous forme de « leviers » économiques à des fonds d’investissements sur plus de 25 ans. Un procédé très proche de ce que proposait Javier Tebas, et qui a permis de recruter des joueurs comme Jules Koundé, Robert Lewandowski ou Raphinha. 

Ce double discours des dirigeants blaugranas explique aussi pourquoi Lionel Messi n’est pas forcément enchanté de voir son nom être utilisé par le Barça ces dernières semaines. Visiblement, la pilule n’est toujours pas digérée, et malgré son appui donné à Joan Laporta au début de son mandant, l’Argentin du PSG n’a pas du tout aimé la manière dont il a été traité, et ne se voit pas revenir dans un club qui l’a poussé dehors sans même offrir une solution pour le garder. Pour ensuite dépenser fastueusement en recrutement et en salaire dès qu'il a franchi le seuil de la porte.