PSG : Négocier avec la famille Rabiot, c'est pas du gâteau il l'avoue

PSG : Négocier avec la famille Rabiot, c'est pas du gâteau il l'avoue

Photo Icon Sport

Même si le feuilleton Adrien Rabiot n'est pas encore terminé, chaque jour qui passe rapproche le milieu de terrain de la sortie au Paris Saint-Germain. Entré dans les six derniers mois de son engagement avec le club de la capitale, le milieu de terrain, conseillé par sa mère, a décidé de partir, à priori pour le FC Barcelone. Et d'ores et déjà certaines langues se délient, et c'est notamment le cas pour Alain Roche, ancien joueur et dirigeant du PSG qui était en poste quand Adrien Rabiot est arrivé.

Dans Le Parisien, il admet que même si le Paris Saint-Germain s'est clairement raté dans ce dossier, Nasser Al-Khelaifi a des circonstances atténuantes. « Le seul truc qu’on peut éventuellement reprocher au PSG, c’est de ne pas avoir insisté davantage pour le faire resigner il y a deux ans. Ce n’est jamais simple avec les joueurs et les agents. Et ce n’est pas très facile avec la famille Rabiot, par expérience (...) Un joueur comme lui ou Mamadou Sakho à notre époque, c’est l’image du club. Vous avez envie qu’il reste à vie. C’est la référence pour les prochaines générations. C’est pour ça que vous ne voulez pas le lâcher, même quand Barcelone arrive, parce que vous avez le mince espoir qu’il reste », avoue Alain Roche, qui ne colle pas totalement l'échec de cette opération sur le seul Paris Saint-Germain.