PSG : Nasser Al-Khelaïfi déteste ça, mais il va devoir craquer

PSG : Nasser Al-Khelaïfi déteste ça, mais il va devoir craquer

Photo Icon Sport

Courant juin, un nouveau problème va voir le jour avec les joueurs en fin de contrat au PSG. Nasser Al-Khelaïfi va devoir ravaler sa fierté. 

Le Paris Saint-Germain a déjà réalisé sa grosse opération de l'été sur le marché des transferts. En allongeant plus de 50 ME, le club de la capitale s’est offert de manière définitive les services de Mauro Icardi, qui était prêté par l’Inter Milan. Une très bonne nouvelle que Leonardo voulait boucler avant la fin du prêt au 31 mai, histoire de ne pas relancer ce dossier et s’ouvrir à la concurrence. Car il pourrait y avoir de très mauvaises surprises dans les prochaines semaines à Paris. En effet, la fin des contrats porte toujours la date du 30 juin, et ce sera le cas en 2020. Pourtant, avec la crise du Covid-19, la Ligue des Champions et les finales de Coupes nationales se dérouleront en juillet ou en août. L’UEFA préconise une entente pour un avenant de deux mois au contrat, histoire de conserver les joueurs même en fin de bail, aux mêmes conditions. Mais comme l’annonce Le Parisien, aucun des sept joueurs dans cette situation n’a avancé sur ce sujet.

S’il reste encore du temps, les relations se sont compliquées avec des joueurs clés comme Thomas Meunier, Thiago Silva et Edinson Cavani. Au point de voir ces potentiels titulaires préférer partir plutôt que de disputer la phase finale de la Ligue des Champions ? Cela parait peu envisageable, mais les négociations pourraient ne débuter qu’en juillet, et on sait que Nasser Al-Khelaïfi est particulièrement remonté contre le Brésilien et l’Uruguayen, qui n’ont fait aucun effort pour le club sur le plan financier. Le dirigeant qatari a déjà montré sa fermeté dans certains cas qui lui tenaient à coeur, avec Ben Arfa ou Rabiot dernièrement. Toutefois, le président du PSG devra ravaler sa fierté, et espérer que l’union sacrée née après le match retour contre Dortmund se maintienne pour les joueurs en fin de contrat, et que le Paris SG puisse ainsi terminer l’aventure avec toutes ses armes.