PSG : Municipales et virus, Anne Hidalgo répond à la polémique

PSG : Municipales et virus, Anne Hidalgo répond à la polémique

Photo Icon Sport

Actualité chargée pour Anne Hidalgo, qui est en pleine campagne pour les municipales à Paris, et doit également, comme de nombreux élus, se soucier des mesures à appliquer pour lutter contre la propagation du Coronavirus.

Mais la Maire de la capitale a tout de même trouvé un peu de temps ce mercredi soir pour se rendre au Parc des Princes, et prendre place parmi les rares fauteuils disponibles lors de ce huis-clos, afin de suivre en tribunes la qualification du PSG face au Borussia Dortmund. Une présence qui a été critiquée par ses adversaires politiques. « Une petite poignée de privilégiés, comme Anne Hidalgo, assistaient en super VIP à PSG-Dortmund au Parc des Princes. Pendant ce temps-là, 49.000 vrais supporters étaient, eux, privés de stade en raison de COVID 19 », a ainsi déploré la porte-parole d’Agnès Buzyn, candidate LREM visiblement déçue par le manque de compassion d’Anne Hidalgo. Pour mémoire, Agnès Buzyn a démissionné de son poste de ministre de la Santé au début de la crise sanitaire du COVID 19, pour justement briguer le poste à la Mairie de Paris...

De son côté, la Maire de Paris a préféré totalement assumer sa présence dans les tribunes d’un Parc des Princes à huis clos. « Je suis maire de Paris, c'est ma place. Si la maire de Paris n'est pas à côté de son équipe dans un moment aussi décisif... Ne pas y être aurait été un petit sujet quand même. Je suis ravie parce que ça a été un super match, et je suis très fière d’eux », a confié la candidate socialiste sur France Inter. Avec la suspension plus que probable de la Ligue des Champions, le débat ne devrait plus revenir sur le devant de la scène pendant les municipales.