PSG : Mbappé sanctionné, Jérôme Rothen en rêvait

PSG : Mbappé sanctionné, Jérôme Rothen en rêvait

Icon Sport

Le PSG a glané un succès important ce dimanche soir sur la pelouse de l'OL. Si Leo Messi et Neymar auront fait leur match, Kylian Mbappé est lui passé au travers. 

Kylian Mbappé fait beaucoup parler de lui en ce début de saison. Que ce soit sur les terrains ou en dehors, le champion du monde ne passe pas inaperçu. Ce dimanche soir contre l'OL, l'ancien de Monaco est passé à côté. Maladroit techniquement, emprunté physiquement, individualiste, Mbappé se voit pas mal critiqué par les fans du PSG. Pour ne rien arranger, l'attaquant de 23 ans n'a pas été sorti du terrain par Christophe Galtier, qui a préféré remplacer Neymar Jr. Une goutte d'eau pour pas mal d'internautes. Du côté des observateurs, on pense aussi que le nouveau coach du PSG n'aurait pas dû préserver Mbappé. 

Mbappé, Rothen n'a pas du tout apprécié ! 

Sur l'antenne d'RMC, Jérôme Rothen fait partie de ceux qui pensent que le champion du monde aurait mérité de céder sa place. « Mbappé a fait du Neymar en décrochant et en essayant de combiner. Mais ça a moins bien marché que sur les autres matchs. En seconde période, on l'a vu pas mal de fois partir tout seul et perdre le ballon. Là, Galtier devait intervenir et le sortir. Neymar et Messi devaient rester parce qu'ils étaient dans le vrai. (...) On essaye d'être objectif. Les grands entraineurs, quand il faut sortir les pépites, ils le font ! Par rapport aux autres coachs, il a le soutien de Luis Campos, ils sont deux pour gérer le problème. Kylian, au fond de lui, il sait qu'il n'a pas fait un grand match et aurait accepté de sortir. On verrait plus de temps de jeu pour les autres, comme Soler ou Ekitike », a notamment indiqué Jérôme Rothen, frustré par le manque de courage de certains entraineurs au PSG, qui protègent trop les stars à son goût. A noter que Christophe Galtier a tenu à rassurer en conférence d'après-match au Groupama Stadium, promettant un plus grand turnover après la trêve internationale. L'occasion de voir si l'ancien de Nice fera respecter son autorité.