PSG : Kimpembe interdit de brassard de capitaine

PSG : Kimpembe interdit de brassard de capitaine

Icon Sport

De retour après une blessure qui l'a éloigné des terrains quelques matchs, Presnel Kimpembe n'a pas été très rassurant contre Troyes. Le défenseur du PSG inquiète les supporters, surtout quand il est capitaine.

Marquinhos, confirmé capitaine du Paris Saint-Germain par Christophe Galtier, étant au repos samedi contre Troyes, c'est Presnel Kimpembe qui a porté le brassard, l'international tricolore étant le vice-capitaine du club où il a passé toute sa carrière. Même si le défenseur français du PSG a l'excuse d'une reprise récente, suite à une blessure, il est clair qu'il a donné des sueurs froides à ses coéquipiers et à son entraîneur, samedi face à Troyes au Parc des Princes. Sur les réseaux sociaux, et même si Presko est le chouchou des supporters parisiens grâce à son statut de Titi, le défenseur a tout de même pris cher. De quoi se poser des questions, sur la capacité de Presnel Kimpembe d'assumer ce statut de capitaine parisien. Et désormais la question est ouvertement évoquée.

Les stats du PSG sont terribles pour Presnel Kimpembe

Au micro de France Bleu Paris, Romain Beddouk estime que le débat est terminé, Christophe Galtier ne doit plus confier le capitanat à Kimpembe. « On observe une vraie différence de performance de Presnel Kimpembe quand il porte ce brassard de capitaine ou non. Aussi fou que cela puisse paraître, notre Presko est bien moins bon quand il est capitaine du PSG. Le compte Twitter @ParisStats a fait les comptes, Kimpembe a été capitaine 23 fois avec le Paris Saint-Germain, et dans plus d’un tiers de ces matchs il a fait une erreur qui a mené directement à un but adverse. Une moyenne bien supérieure à celle des matchs où il n’est pas capitaine. On sait l’importance qu’a le PSG dans le coeur de Kimpembe, c’est un véritable enfant du club, il a grandi, il vit PSG…et c’est possible qu’avec le brassard au bras il se mette plus de pression. Son jeu d’intensité et de contact devient excessif quand il est capitaine. Dans l’intérêt du Paris Saint-Germain et dans le sien, il est préférable qu’il ne soit plus le vice-capitaine derrière Marquinhos », estime le journaliste, statistiques à l'appui.