PSG : Il était surpuissant, il devient le maillon faible de Paris

PSG : Il était surpuissant, il devient le maillon faible de Paris

Photo Icon Sport

Ancien sélectionneur de l’équipe de France, Raymond Domenech suit bien évidemment avec attention les semaines internationales.

De la liste à la composition, des performances individuelles au résultat, il y a toujours beaucoup de choses à dire. Et à l’heure où la France va aller défier la Moldavie, l’annonce de la titularisation de Samuel Umtiti en défense, alors que le Barcelonais rentre tout juste d’une très longue indisponibilité sur blessure, n’étonne pas l’ancien coach de Lyon. Pour lui, la logique prévaut surtout que son concurrent, Presnel Kimpembe, est en train de régresser, comme il l'affirme dans son passage sur La Chaine L'Equipe.

« Kimpembe donnait beaucoup d’espoir, notamment en Equipe de France. Mais il n’a pas totalement rassuré quand il a eu l’occasion de jouer avec les Bleus. Il a fait beaucoup de fautes, il est incertain. Il n’a plus ce côté dominateur qu’il avait dans les périodes où il était très bien au Paris Saint-Germain. Kimpembe a un peu perdu de son niveau au PSG, depuis la fin de la saison dernière. Par rapport à l’impression de puissance qu’il avait, il s’est enflammé et à ce poste-là, on ne juge pas sur ce qu’on fait bien mais surtout sur ce qu’on fait mal. Pour moi c’est logique que Deschamps préfère aligner Umtiti, même s’il n’a pas beaucoup joué cette saison », a expliqué Raymond Domenech, dans des propos rapportés par FootRadio.com. Un jugement très sévère à l’égard du défenseur central du PSG, même si ce dernier a toujours ce défaut de jouer de manière un peu trop décontractée, ce qui n’est jamais une bonne chose pour un défenseur, surtout que cela lui a déjà joué des tours dans les gros matchs.