PSG : Guardiola défend Pochettino et dégomme le FC Culture de l’instant

PSG : Guardiola défend Pochettino et dégomme le FC Culture de l’instant

Icon Sport

Mardi, Mauricio Pochettino et Pep Guardiola vont une nouvelle fois se recroiser lors de la demi-finale retour de Ligue des Champions entre le Paris Saint-Germain et Manchester City.

Une semaine après la victoire des Citizens sur la pelouse du Parc des Princes (1-2), le club de la capitale française va tenter de faire une petite remontada pour atteindre la finale de la C1 pour la deuxième fois de suite. Après son échec contre le Bayern Munich en 2020, le PSG voudra se rattraper cette année. Mais la tâche sera difficile du côté de l’Etihad Stadium, puisque Paris devra marquer au moins deux buts sans en encaisser trop pour espérer se qualifier. Sur ce match, Pochettino sera particulièrement attendu, surtout pour son retour en Angleterre après son départ de Tottenham il y a un an et demi. Tout simplement parce que l’entraîneur argentin a subi une vague de critiques après le match aller. Un déferlement qui n’a pas plu à Guardiola, pour qui la rencontre PSG-City a basculé sur un coup de chance. 

« Mahrez a fait passer un ballon entre deux hanches »

« Vous savez pourquoi je suis un génie aujourd’hui ? Parce que Riyad Mahrez a fait passer un ballon entre deux hanches et a marqué un but. Je suis un génie pour cette raison. Il y a des situations analysées sur ces moments stupides. On est bon et l’entraîneur est incroyable. Quelle masterclass tactique. On aurait pu faire match nul ou perdre, ça aurait été pareil. Comme c’est arrivé dans le passé. Contre Lyon, on a loupé ce qu’on a loupé. Et ça a été un désastre. C’est pourquoi la régularité sur 10 mois et le fait d’en être là, c’est le plus important pour un club. La marge pour gagner ou non s’est jouée sur un espace entre deux hanches. Et après ça on pourrait croire que Mauricio Pochettino n'est pas un bon coach et moi si ? Non, voyons… », a balancé, en conférence de presse, Guardiola, qui en a donc ras-le-bol de la culture de l’instant dans le football...