PSG : De Pochettino à Benzema, le petit jeu de Mbappé

PSG : De Pochettino à Benzema, le petit jeu de Mbappé

Icon Sport

En fin de contrat dans un an, Kylian Mbappé entretient toujours le doute sur son avenir. 

Il donnera peut-être quelques indications sur la suite de sa carrière ce mardi soir, à l’occasion de son passage dans le journal télévisé de TF1. Mais rien n’est moins sûr, tant l’attaquant du PSG a surtout prévu d’être interrogé sur la liste des Bleus en vue de l’Euro, en marge de l’annonce de la liste par Didier Deschamps. Le mystère reste donc entier, surtout que le champion du monde 2018 ne cesse de lâcher des indices dans les deux sens. Rester au PSG et s’y installer pour de bon avec un nouveau contrat, ou partir et réaliser son rêve de jouer au Real Madrid ? Pour Florian Gazan, journaliste sur RTL, Mbappé continue son petit jeu de séduction pour avoir toutes les armes de son côté, et cela fonctionne à merveille. Rien n’est en tout cas le fait du hasard. 

« Kylian Mbappé est très très malin dans sa communication. Il fait le froid, le chaud. Il saute dans les bras de Pochettino, il va liker un post de Benzema sur Instagram… Il est toujours en train de naviguer entre “je reste”, “je pars”, “je reste”, “je pars”. Là, il fait passer un message en disant qu’il a fait le taf en cette fin de saison au PSG et que tout le monde n’a peut-être pas la mentalité de vainqueur, de gagneur comme il l’a lui, ou le niveau, et qu’il va falloir remonter ça. En gros il dit qu’il ne peut pas jouer dans une équipe qui connait huit défaites en Championnat. Mais après dans la saison, il n’a pas toujours été hyper constant lui non plus… Il n’a pas été aussi collectif toute la saison », a souligné Florian Gazan, pour qui Mbappé ne peut pas se voiler la face et mettre tout sur le dos de ses dirigeants pour les échecs en Ligue des Champions. En août 2020, il avait manqué sa finale face au Bayern Munich. En 2019, il n’avait pas été flamboyant face à Manchester United lors de l’élimination. Et en 2021, il a été blessé contre Manchester City, au moment où son équipe avait le plus besoin de lui.