PSG : Aurier et ses conneries, ça met Jérôme Rothen en furie

PSG : Aurier et ses conneries, ça met Jérôme Rothen en furie

Photo Icon Sport

PSG. Club de coeur. Serge Aurier. Une association qui a fait dégoupiller Jérôme Rothen.

Serge Aurier a réalisé une étonnante sortie médiatique récemment, en annonçant qu’il se verrait bien retourner au PSG. Vues les conditions dans lesquelles le défenseur ivoirien est parti, il ne risque pas d’être accueilli les bras ouverts par les supporters ni les dirigeants parisiens. Entre la fameuse affaire du Périscope où il a insulté son entraîneur devant ses suiveurs, sa suspension en Coupe d’Europe pour avoir insulté l’arbitre sur les réseaux sociaux, où son incroyable séquence à Lorient où il met 10 minutes à se préparer pour entrer sur la pelouse alors que son équipe est à 10 et l’attend, le PSG n’en pouvait plus de son arrière droit. Son départ à Tottenham n’a fait pleurer personne.

Et même s’il peine à s’imposer chez les Spurs, Serge Aurier parvient à gratter du temps de jeu. Au point de se voir finalement bien retourner à Paris un jour, surtout que Thomas Tuchel n'a toujours pas trouvé la perle rare à son poste. Si cette déclaration demeure très hypothétique, c’est la manière dont l’ancien toulousain a fait savoir que le PSG était son club de coeur, lui qui est originaire de Sevran dans la banlieue parisienne, qui a fait dégoupiller Jérôme Rothen. Pour le consultant de RMC, si le PSG était vraiment son club de coeur, il aurait du le démontrer quand il était sur place.

« Il s’est perdu au fur et à mesure. Quand il insulte l’entraîneur, le club, ses coéquipiers, il n’y a plus d’histoire de club de cœur. Si c’est le club de ton cœur, tu ne fais pas ce que t’as fait. Qu’il arrête de nous vendre du rêve en faisant semblant de dire c’est le club de son cœur. Quand t’y étais, tu n’as pas été exemplaire. C’est fini pour toi. T’as gagné des titres à Paris, t’es parti à Tottenham. Au final, le niveau qu’il a à Tottenham n’a jamais été celui qu’il avait au début au PSG. Il est sur la pente descendante. Mais qu’ils arrêtent avec leurs conneries de club de leur cœur. C’est facile aujourd’hui de dire que le PSG est le club de son cœur », a balancé l’ancien joueur du club de la capitale, qui ne valide pas du tout la dernière sortie de Serge Aurier. Une fois de plus.