PSG : Arthur contre Icardi, une réponse brutale

PSG : Arthur contre Icardi, une réponse brutale

Icon Sport

Auteur du but de l’égalisation du PSG à Lorient mercredi (1-1), Mauro Icardi est toujours cité comme un joueur sur le départ à Paris.

Après une première partie de saison très difficile au Paris Saint-Germain, l’international argentin Mauro Icardi va-t-il quitter la capitale ? La question se pose légitimement dans la mesure où l’ex-capitaine de l’Inter Milan est loin d’être un titulaire aux yeux de Mauricio Pochettino cette saison. Il faut dire qu’avec Kylian Mbappé, Neymar, Lionel Messi ou encore Angel Di Maria, l’entraîneur du PSG a des options en attaque, ce qui relègue bien souvent Mauro Icardi sur le banc. C’est pour cela que depuis plusieurs semaines, le mari de Wanda Nara alimente la rubrique mercato. Son nom fait surtout les gros titres en Italie, où l’intérêt de la Juventus Turin est évoqué tous les jours par les médias transalpins. En ce jour de réveillon de Noël, c’est la Gazzetta dello Sport qui fait un point sur le dossier Mauro Icardi.

Leonardo refuse l'échange Icardi - Arthur

Le journal aux pages roses met fin aux rumeurs d’un potentiel échange entre l’attaquant du Paris Saint-Germain et Arthur, le milieu de terrain de la Juventus Turin. Ces derniers jours, ce deal avait été évoqué dans la presse italienne mais il ne verra pas le jour. « Leonardo a été clair » selon le média, qui affirme que le directeur sportif du Paris SG n’est pas intéressé par un échange de joueurs, peu importe le joueur proposé par la Juventus Turin en échange. Néanmoins, l’état-major du PSG n’est pas fermé à un prêt, à condition qu’une option d’achat soit incluse. Reste maintenant à voir si la Juventus Turin sera tentée par cette formule et surtout, si les deux clubs parviendront à trouver un accord sur le montant de l’option d’achat, alors que le PSG a payé 50 millions d’euros à l’Inter Milan pour recruter Mauro Icardi. Enfin, l’avis du joueur sera également déterminant. Mauro Icardi n’est pas hyper chaud pour quitter le PSG en cours de saison mais son entourage le motive à revenir en Italie. Tout est donc ouvert et comme le dit la formule bien connue en politique ces deux dernières années, toutes les options sont sur la table…