PSG : Antero Henrique au bord de la crise de nerf

PSG : Antero Henrique au bord de la crise de nerf

Icon Sport

Depuis son retour au PSG, Antero Henrique a la lourde tâche de mener les négociations de transferts, aussi bien dans le sens des départs, que des arrivées. Néanmoins, la pression qu'il subit est terrible en cette fin de mercato.

De retour à Paris, l'influent agent portugais ne cesse de se démener pour trouver les recrues exigées par Luis Campos et Christophe Galtier. Récemment avec Renato Sanches, sa relation avec le milieu de terrain portugais a permis de remporter les négociations, alors que l'AC Milan était également sur le dossier. Comme expliqué par Le Parisien, Antero Henrique est overbooké depuis son retour au PSG. Il doit gérer le mercato parisien, tout en suivant scrupuleusement les règles imposées par la direction pour respecter le fair-play financier et ne pas se faire sanctionner par l'UEFA. Alors que plusieurs joueurs sont arrivés (Sanches, Mukiele, Ekitike, Vitinha et bientôt Fabian Ruiz) et d'autres sont partis (Dagba, Areola, Wijnaldum, Bulka, Simons) le PSG attend encore trois autres recrues. Henrique a encore du travail à faire avant la fin du marché des transferts et le club de la capitale ne le laisse pas souffler une seconde.

Rashford, le prochain coup d'Antero Henrique ?

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Paris Saint-Germain (@psg)

Depuis plusieurs jours, un nom est annoncé proche du club de la capitale, Marcus Rashford. L'attaquant anglais, considéré comme un prodige Outre-manche, a perdu sa place de titulaire à Manchester United et voit, impuissant, la descente aux enfers de son club. Le Parisien explique également que le frère de l'international anglais (46 sélections) a récemment appelé Antero Henrique pour tenter de le convaincre de faire venir le buteur de 24 ans au PSG. Point bonus, Rashford serait très apprécié par Kylian Mbappé. Une chose est sûre, ce dossier sera une nouvelle fois traité par le recruteur de 54 ans, qui a fait des miracles au FC Porto. Paris lui fait visiblement confiance, tout comme l'Emir du Qatar, qui espère que le Portugais réalisera les mêmes coups que lors de son premier passage à Paris. Pour rappel, c'est lui qui avait mené les négociations pour faire venir Neymar, Mbappé ou encore Dani Alves lors de l'été 2017.