PSG : Al-Khelaïfi manque un énorme coup à Barcelone

PSG : Al-Khelaïfi manque un énorme coup à Barcelone

Icon Sport

Pendant que le PSG continue d'asseoir sa domination sur le football européen, Nasser Al-Khelaïfi cherche à créer un empire en rachetant d'autres clubs avec sa société Qatar Sports Investments (QSI). Le Qatari vient de perdre l'opportunité de s'implanter en Espagne.

Après avoir acquis une partie du club portugais de Braga, Qatar Sports Investments continue de vouloir monter son écurie dans le football, à l'instar du groupe City ou de Red Bull. Lorsque Nasser Al-Khelaïfi a pris connaissance que l'Espanyol Barcelone était en vente, le président du PSG a immédiatement entamé des négociations avec Chen Yansheng, détenteur de 99,6 % des Blanquiazules. Si Al-Khelaïfi était présenté comme le favori pour racheter le club, finalement, les négociations sont toujours au point mort et le Qatar s'éloigne petit à petit de Barcelone. Selon les informations d'El Nacional, il est quasiment impossible de voir QSI racheter l'Espanyol Barcelone. Chen Yansheng s'est déjà retourné vers de nouveaux investisseurs pour racheter le club qu'il possède depuis 2016.

Nasser Al-Khelaïfi doublé par les Américains ?

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Paris Saint-Germain (@psg)

Selon les informations de la radio Cadena Cope, le propriétaire de l'Espanyol Barcelone se dirige plutôt vers l'Amérique du Nord pour trouver un acheteur. Les récentes ventes de Chelsea, l'Atalanta Bergame ou l'Olympique Lyonnais à des hommes d'affaires américains ont donné des idées à Chen Yansheng qui estime avoir plus de chances de mieux vendre le club catalan aux Américains. Si pour le moment, aucun nom n'a été dévoilé, Nasser Al-Khelaïfi et Qatar Sports Investments ne vont probablement pas apprécier de se faire doubler par des Américains, pourtant peu connaisseurs du milieu du football européen. Nasser Al-Khelaïfi espère néanmoins profiter de l'exposition de la Coupe du monde au Qatar pour pouvoir reprendre les négociations avec le propriétaire chinois et conclure un accord. QSI semble bien déterminer à créer un véritable empire dans le football en Europe avec comme tête d'affiche, le PSG.