PSG : Al-Khelaïfi enrage, c'était le transfert du siècle

PSG : Al-Khelaïfi enrage, c'était le transfert du siècle

Aux premières loges du dossier Endrick depuis plusieurs mois maintenant, le Paris Saint-Germain s’est fait doubler sur le fil par le Real Madrid, qui recrute donc la future pépite du football mondial.

Le PSG vient probablement de passer à côté d’un gros coup sur le marché des transferts, en laissant filer Endrick au Real Madrid. Déjà décisif dans l’élite du football brésilien à 16 ans à peine, avec trois buts et une passe en 306 minutes de temps de jeu avec son club de Palmeiras, l’attaquant est considéré comme l’avenir du football sud-américain. C’est donc pour cette raison que les plus grands clubs européens se sont disputés pour le faire signer avant sa majorité. Et au final, c’est le Real Madrid qui a réussi à boucler ce transfert, considéré comme « la plus grosse vente de l'histoire du football brésilien » par Leila Pereira, la présidente de Palmeiras. Il faut dire que ce deal, basé sur un montant fixe de 35 millions d’euros, pourrait monter à 60 ME en fonction des divers bonus placés dans ce transfert. 

« Il sera meilleur que Romário et Ronaldo »

Si le prix est très élevé par un joueur de 16 ans, le Real devrait vite retomber sur ses pattes, comme cela a récemment été le cas avec Vinicius ou Rodrygo. D’autant plus qu’Endrick est vraiment considéré comme un futur crack, selon Neto. « C'est dommage que nous ne verrons pas beaucoup Endrick ici au Brésil. Ce garçon va voler. Il sera meilleur que Romário et Ronaldo », a lancé l’ancien international brésilien sur Twitter. Même son de cloche chez Diego Iwata. « Il a plus de qualités que Romário, Ronaldo ou Vinicius. Il est moins fantaisiste et a une meilleure finition. Il est petit, il court et il décide rapidement », explique le journaliste sur Marca. Des éloges qui vont donner des regrets au PSG, potentiellement passé à côté du transfert du siècle. Et c’est donc le Real Madrid, l’un des grands rivaux du PSG en Ligue des Champions, qui va profiter du talent d’Endrick lors de la décennie à venir. Dans le futur, le gaucher d’1m73 sera effectivement amené à succéder à Karim Benzema, alors qu’il aurait pu en faire de même avec Messi ou Neymar à Paris. Mais l’Auriverde en a décidé autrement malgré son attrait pour le PSG