PSG : Al-Khelaifi attend la fin du Ramadan pour parler mercato

PSG : Al-Khelaifi attend la fin du Ramadan pour parler mercato

Photo Icon Sport

La presse italienne affirme que le président du PSG veut attendre la fin du Ramadan, dans une semaine, pour reprendre le chemin des négociations.

Le Paris Saint-Germain est sportivement à l’arrêt depuis le mois de mars comme l’ensemble des clubs de Ligue 1, mais même sur le marché des transferts c’est le calme absolu pour le club de la capitale, la presse espagnole ne parvenant pas à énerver les bureaux du PSG avec les rumeurs incessantes sur Neymar et Kylian Mbappé. Et si Nasser Al-Khelaifi s’est largement impliqué dans les négociations avec Canal+ pour le paiement d’une partie des droits TV aux clubs de Ligue 1, le dirigeant qatari est désormais absent des débats malgré les accusations proférées par Jean-Michel Aulas et l’idée d’un complot OM-PSG lancé par Gérard Houllier.

Mais selon TuttoMercatoWeb, cette disparition toute relative de Nasser Al-Khelaifi a une raison très personnelle, à savoir que le président du Paris Saint-Germain ne souhaite pas se consacrer au business du football pendant la période du Ramadan. Ce mois saint pour les musulmans a débuté le 24 avril dans des conditions forcément spéciales compte tenu du confinement imposé par le Covid-19, et il devrait s’achever le samedi 23 mai, une date encore à officialiser par les autorités religieuses. « Jusqu’au 23 mai c’est le Ramadan. Ensuite, pour le président du PSG, Nasser Al-Khelaifi, il sera temps de penser à nouveau au mercato. Le président du Paris Saint-Germain sera à Paris d'ici la fin du mois, et la stratégie du marché des transferts sera définie », explique Alessio Alaimo, qui affirme que l’Inter aurait notamment été prévenu de cette situation, laquelle concerne évidemment Mauro Icardi.