PenaltyGate au PSG : Les mauvais souvenirs de Galtier refont surface

PenaltyGate au PSG : Les mauvais souvenirs de Galtier refont surface

Icon Sport

Le PSG réalise pour le moment un début de saison parfait sur le plan sportif. Le club de la capitale va néanmoins devoir gérer les egos de certaines stars. 

Christophe Galtier fait du bon travail depuis son arrivée surprise au PSG il y a quelques semaines. L'ancien coach de Lille a redonné un nouveau souffle à un groupe marqué par l'ère Mauricio Pochettino et un nouvel échec en Ligue des champions. Et le début de saison est pour le moment parfait, du moins sur le plan sportif. Car le PSG a déjà dû faire face à une première polémique après la rencontre face à Montpellier. Kylian Mbappé et Neymar Jr ont fait parler d'eux pour une brouille concernant les tireurs de penaltys. Pour certains, leur relation se serait même détériorée au fil du temps, notamment après que Neymar a appris que le Français le voulait partant au mercato. 

Galtier, ce n'est pas la première fois !

Publiquement, le PSG a indiqué que cette petite brouille était un épiphénomène et que tout était maintenant réglé. Difficile aujourd'hui de savoir si cela se vérifiera ou non mais ce n'est en tout cas pas la première fois que Christophe Galtier doit gérer une brouille sur les tireurs de penaltys. Comme le rappelle Culture PSG, le coach du PSG avait déjà dû trouver une solution en 2018 lorsqu'il entrainait le LOSC. A cette époque-là, une brouille avait éclaté entre Loïc Rémy et Nicolas Pépé, qui se disputaient un penalty à Angers. Si Pépé était le tireur désigné, c'est bien Rémy qui prendra sa chance et qui ratera (en plus) sa tentative. Par la suite, Nicolas Pépé tirera tous les autres penaltys restants, de quoi y voir un signe pour Neymar ? Les prochaines sorties du PSG nous en diront plus sur le sujet, alors que la MNM sera très certainement déterminante pour les futurs succès franciliens cette saison. Pour le moment, et comme rappelé récemment en conférence de presse, Galtier n'a pas encore choisi de tireur attitré pour toute la saison. A l'instar des gardiens, l'ancien coach de Saint-Etienne va devoir sûrement asseoir son autorité, sous peine de vivre encore des moments chauds dans le vestiaire du PSG.