Neymar un « sale gosse » incontrôlable, le PSG voulait l’humilier !

Neymar un « sale gosse » incontrôlable, le PSG voulait l’humilier !

Buteur contre Pays de Cassel ce lundi soir en Coupe de France, Neymar a néanmoins eu du mal à débuter son match, à tous les niveaux. Christophe Galtier voulait le changer à la mi-temps, ce qui aurait pu faire beaucoup parler. 

Pour son match de Coupe de France décalé à lundi soir pour lui permettre de revenir dans de bonnes conditions de son Qatar Tour hivernal, le Paris SG a joué le jeu contre Pays de Cassel. Face à des amateurs qui évoluent en Régional 1, les Parisiens ont mis quasiment leur meilleure équipe, et ont déroulé pour une victoire 7-0 qui a permis à Kylian Mbappé de signer une performance historique avec cinq buts. Une soirée parfaite ou presque pour le club de la capitale, qui s’offre donc le droit de défier l’OM au prochain tour. 

Galtier demande des garanties à Neymar

Pourtant, il y a un point négatif qui est resté de cette rencontre, et il concerne Neymar. S’il a inscrit un très joli but en faisant danser ses adversaires, le Brésilien n’a pas vraiment semblé toujours impliqué dans le jeu, s’agaçant même après des premières minutes contrastées où il a reçu un carton jaune pour un coup donné dans le visage. Dans la foulée, il a inscrit son but et l’a fêté en grimaçant envers le public, ce qu’il fait fréquemment, mais cela a eu le don de chauffer Bollaert comme rarement lors de ce match. Avec un carton jaune en poche et de l’agacement Neymar « a fait du Neymar » selon Le Parisien, qui la donné la note de 6/10 ce qui n’est pas énorme dans un match remporté 7-0 et où il était donc attendu comme très en valeur. 

Et il n’y a pas que Bollaert que le début de match de Neymar a chauffé puisque Christophe Galtier n’a pas apprécié le comportement de son joueur, qui est parvenu à s’énerver face à des joueurs de sixième division, et a donc joué pendant une heure avec la menace d’un deuxième carton jaune, et donc d’un rouge. Christophe Galtier a ainsi songé à le sortir à la mi-temps, mais il s’est ravisé après avoir discuté avec son numéro 10, lui faisant comprendre qu’il fallait finir le match. En cas d’exclusion, ce serait une nouvelle fois des matchs de suspension et une préparation tronquée pour les grosses échéances à venir du PSG en février. « J'ai parlé à Ney à la mi-temps et j'ai eu la garantie qu'il allait être beaucoup plus calme et qu'il n'y aurait donc aucun risque de prendre un deuxième carton, a glissé le technicien. Il me semblait important que les deux joueurs (Neymar et Mbappé) puissent jouer ensemble », a livré l’entraineur du Paris SG, pour qui la mission a été accomplie à ce niveau tant le Brésilien et le Français ont cherché à collaborer. 

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Kylian Mbappé (@k.mbappe)

Néanmoins, la prestation de Neymar n’a pas convaincu tout le monde. Présent sur place, Bertrand Latour estime que le PSG ne peut toujours pas compter sur l’ancien barcelonais pour être à son meilleur niveau à l’heure actuelle. « Il n’y a pas énormément d’enseignements à tirer. Que le PSG ait pu étriller cette équipe-là n’est pas une surprise. Il restait juste à savoir le chiffre qu’on pourrait accoler au score. Que Mbappé soit meilleur sans Messi, cela ne nous apprend rien. Que Neymar n’est pas très bien dans ses pompes. Ce match là ne nous permet pas de dire le contraire. C’est vrai que je l’ai trouvé agacé et irritable. Étonnement. Comme il l’est quand il n’est pas dans une bonne période comme il le traverse en ce moment. On ne l’attendait pas au meilleur de ce qu’il est capable de donner sur un match comme ça. Il faisait un froid polaire et je ne suis pas sûr que ça lui corresponde parfaitement. Mais après le coup de sifflet final, il est resté quelques minutes pour donner son maillot, sa veste, faire des photos. Ce qu’il est loin de faire à chaque fois au Parc des Princes. J’ai aussi vu ça et donc on peut dire que le PSG a vraiment respecté cette équipe. Je me permets d’insister là dessus car parfois ce club du Paris Saint-Germain est un peu agaçant d’un point de vue de l’attitude. Ils ont été à la hauteur du standing », a tout de même souligné le journaliste de La Chaine L’Equipe, qui tient à rappeler que le Paris SG s’est montré impeccable avant et après la rencontre de Coupe de France face à Pays de Cassel. 

Le débat sur l'attitude de Neymar

De quoi s’assurer des retours positifs de la part des amateurs affrontés, même si la performance et l’attitude de Neymar ont surtout provoqué des réactions négatives sur les réseaux. « Neymar était déjà un sale gosse à 17 ans avec Santos. Il rendait fou ses coéquipiers, entraîneurs et adversaires. À 30 piges, le voir encore faire ça, contre un boulanger et un employé de bureau, est l'illustration de son incapacité à évoluer depuis le début de carrière », balance ainsi le compte Espoirs du Football, qui relance l’éternel débat sur l’attitude de l’ancien prodige de Santos. Le reste de la saison, où Neymar sera attendu au tournant, en dira certainement plus sur que le PSG veut faire de lui à l'avenir.