Naples : Crise à Naples, le PSG mêlé sans le vouloir

Naples : Crise à Naples, le PSG mêlé sans le vouloir

Photo Icon Sport

C’est une crise surréaliste qui se déroule à Naples cette semaine, et cela ne se calme toujours pas.

La mise au vert pour le match de Ligue des Champions face à Salzbourg a très mal tourné, et après le match nul concédé face aux Autrichiens, les joueurs ont refusé de revenir au centre d’entrainement. De quoi provoquer une vive tension, qui ne s’est pas calmée dans les heures qui ont suivi. Le président Aurelio De Laurentiis est connu pour son tempérament bouillant, et il envisage d’ores et déjà de destituer certains de ses joueurs, en plus d’une amende qui s’annonce salée.

Mais selon La Gazzetta dello Sport, le ton est aussi monté entre Allan et Edo De Laurentiis, le fils du président, qui est venu dans le vestiaire pour tenter de régler le problème. Mais cela ne s’est pas du tout passé comme prévu, notamment car le milieu de terrain brésilien en avait gros sur la patate. Ce dernier reproche à son club de lui avoir menti sur les négociations avec le PSG en janvier 2019, l’empêchant de signer alors qu’il ne masquait pas son envie de rejoindre le club de la capitale française. « Tes sous, tu peux te les mettre dans le c.. », aurait répondu Allan à le menace d’une amende salée, avant que les deux hommes ne soient séparés. La période de janvier 2019 semble avoir en tout cas marqué le Brésilien du Napoli, longtemps méconnaissable après l’échec de son transfert au PSG.