LdC : Le PSG va aller au bout, le Maccabi y croit

LdC : Le PSG va aller au bout, le Maccabi y croit

Icon Sport

Mercredi soir, Dylan Batubinsika a vécu un match particulier avec le Maccabi Haifa pour sa première Ligue des champions. Le natif de Cergy-Pontoise était opposé à son club formateur, le PSG. Son équipe a mis en difficulté Paris mais c'est anecdotique à ses yeux.

Il n'est pas toujours aisé pour un titi parisien de faire ses preuves au PSG. Dylan Batubinsika ne dira pas le contraire, lui qui n'a jamais pu accéder à l'équipe professionnelle après 13 années passées au centre de formation. Cependant, le destin a été taquin avec lui. Arrivé au Maccabi Haifa cet été, il peut jouer la Ligue des champions avec le champion d'Israël, une première pour le joueur de 26 ans. Et le tirage au sort a placé son équipe dans le groupe du PSG. Mercredi soir, le défenseur français a pu jauger le niveau d'un club qu'il n'avait plus côtoyé depuis cinq ans.

Le PSG a le niveau pour gagner la C1, selon Batubinsika

Le moins que l'on puisse dire c'est que le PSG a souffert sur la pelouse du stade Sammy-Ofer d'Haifa. Le Maccabi de Batubinsika a failli réaliser la surprise face à l'ogre parisien, menant au score et tenant le match nul jusqu'à 20 minutes de la fin. De quoi inquiéter un grand nombre de supporters et d'observateurs, mais pas Dylan Batubinsika paradoxalement. Il est peut-être passé près de l'exploit avec son équipe mais il ne se fait pas de soucis pour la dream team parisienne et ses ambitions élevées.

« Il y a un sentiment de fierté d’avoir affronté de telles stars. C’était une rencontre de prestige pour nous, on est heureux d’avoir montré ce dont nous étions capables. Les joueurs du PSG ne s’attendaient pas à ce début de rencontre. Par moments, on a pu ressentir un peu de nervosité de leur part. Ils ont malgré tout affiché davantage de sérénité en seconde mi-temps. Le PSG a le talent pour aller au bout de cette Ligue des champions », a t-il confié dans l'Equipe de Greg sur la chaîne l'Equipe. Un avis crédible et légitime venant d'un joueur présent au marquage des trois grandes stars parisiennes pendant 90 minutes mercredi soir.