CdM : Lionel Messi menacé, le Mexique s’indigne

CdM : Lionel Messi menacé, le Mexique s’indigne

Icon Sport

Il y a deux jours, après la victoire de l’Argentine contre le Mexique, Lionel Messi a été menacé par la star de la boxe mexicaine Canelo Alvarez.

Comme après chaque match ou presque, Lionel Messi a échangé son maillot avec un adversaire à la fin de la rencontre face au Mexique. Après ce match, la star du PSG a été aperçue dans le vestiaire argentin avec le maillot mexicain au sol, une image qui a provoqué la furie de la star de la boxe mexicaine Canelo Alvarez. « Qu'il implore Dieu que je ne le rencontre pas. Laisser le maillot du Mexique par terre est une insulte » a lancé la star de la boxe dans une série de tweets menaçants à l’encontre de Lionel Messi. Au Mexique, l’histoire a fait polémique à tel point que certaines personnalités ont réagi à l’affaire. Capitaine de la sélection mexicaine de football lors de ce Mondial au Qatar, Andrès Guardado (36 ans) a de son côté tenu à défendre Lionel Messi avant que tout cela n’aille trop loin.

Le capitaine du Mexique défend Lionel Messi

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Leo Messi (@leomessi)

« J'ai eu la chance et le privilège de l'affronter pendant de nombreuses années en Espagne et je connais la personne qu'est Leo » a confié l’ancien joueur du FC Valence, qui a affronté Lionel Messi à de multiples reprises lorsque le sextuple Ballon d’Or évoluait au FC Barcelone, avant de poursuivre. « Malheureusement, peut-être que Canelo ne comprend pas ce qui se vit dans un vestiaire, et je peux comprendre la réaction d'être offensé en voyant le maillot mexicain par terre et tout ce qui est devenu viral. Mais pour moi, ça semble vraiment idiot ce dont on parle parce que ça n'a pas beaucoup d'importance. Pour moi, je le répète, Leo a eu beaucoup de petits gestes non seulement avec moi, avec de nombreux collègues qui savent comment il est et au-delà de ce qui a été dit, c'est seulement pour générer de la polémique ou de vendre des choses » a lancé le capitaine de la sélection mexicaine, volant ainsi au secours de Lionel Messi après les menaces dont le milieu offensif de l’Argentine et du Paris Saint-Germain a été victime de la part de Canelo Alvarez. Fin de la polémique, espérons-le, pour le sextuple Ballon d’Or qui affronte ce mercredi soir la Pologne lors de la troisième journée de la phase de groupes de ce Mondial.