OL : Tous les salaires sont faux, le club répond à L'Equipe

OL : Tous les salaires sont faux, le club répond à L'Equipe

Photo Icon Sport

Le long dossier de L’Equipe au sujet des salaires a bien évidemment fait le buzz chez ceux qui suivent le football.

Si le journal sportif a bien rappelé que, comme chaque année, il s’agissait non pas du montant précis mais bien des estimations, l’Olympique Lyonnais n’a pas forcément aimé de voir les salaires de ses joueurs et de son entraineur être dévoilés. Plus dérangé par la forme que par le fond, le club rhodanien s’est fendu d’un communiqué énergique pour démonter une volonté première de la part du quotidien national de faire parler de lui, et non pas forcément de refléter la réalité.

« Les temps sont décidément durs pour certains supports de la presse écrite française si on se réfère à la publication du jour de L’Equipe.

Si le quotidien sportif consacre aujourd’hui 29 pages à un traitement journalistique classique de l’actualité sportive, il n’en réserve pas moins de 23, dont sa Une titrée « Les salaires de la Ligue 1 », à ce qui s’apparente plus à un coup marketing qu’à du journalisme avec enquête, dossier, investigation, …

Annonces sur les réseaux sociaux, pleine page de publicité dans l’Equipe de la veille, l’opération marketing est bien ficelée avec de bonnes perspectives de ventes. Bref, un véritable produit pour séduire les lecteurs à un détail près, en ce qui concerne l’Olympique Lyonnais mais on ne voit pas pourquoi notre club aurait eu droit à un traitement spécial, les salaires annoncés sont tous faux. On peut aussi se demander s’il est vraiment opportun de déverser de tels chiffres, a fortiori faux, dans le contexte social français actuel.

Au-dessus ou au-dessous de la réalité, les chiffres concernant l’Olympique Lyonnais sont donc tous faux et dans de telles proportions qu’on peut raisonnablement se demander si la volonté de créer un produit « bankable » n’a pas pris le pas sur la démarche journalistique et la conception même d’un métier, si le journalisme ne capitule pas devant le marketing », a déploré le club rhodanien, qui conteste de toute façon de manière systématique tout ce qui évoque les salaires au sein de son club, et de manière plus générale les chiffres donnés qui ne correspondent pas à ceux qu’il fournit officiellement. Il n’empêche, contester de tels chiffres permet aussi de maintenir la paix des braves dans le vestiaire, où dévoiler les différences entre les salaires de chacun peut parfois provoquer quelques tensions.