OL : Tony Parker successeur d'Aulas, ça devient chaud !

OL : Tony Parker successeur d'Aulas, ça devient chaud !

Photo Icon Sport

Ce n'est pas une énorme surprise, mais Jean-Michel Aulas ne cache pas ce dimanche qu'il verrait bien Tony Parker lui succéder à la tête de l'Olympique Lyonnais.

C’est une évidence, entre Jean-Michel Aulas et Tony Parker, cela fonctionne bien, le président de l’Olympique Lyonnais et l’ancienne star de la NBA ayant réussi à mettre en place différentes opérations communes en matière de business. Et l’actuel boss de l’OL ayant 71 ans, il est logique que la succession de Jean-Michel Aulas devienne un sujet d’importance au sein d’OL Groupe, d’autant plus que le président de l’Olympique Lyonnais a toujours confié qu’il ne se voyait pas rester aux commandes après 75 ans. Compte tenu de la complicité entre JMA et TP, et connaissant les qualités en matière de management de l’ancien joueur des Spurs, il semblait assuré que le nom de Tony Parker allait rapidement devenir une évidence comme possible futur patron de l’OL.

Ce dimanche, Jean-Michel Aulas avoue sans détour qu’effectivement le patron du club de basket de Villeurbanne est clairement un favori pour le remplacer dans quelques années. « J'ai vraiment le sentiment qu'il a les caractéristiques (…) Si le jour où je souhaite passer la main, ça peut se faire avec une forme de transmission professionnelle, mais aussi affective, ça peut être top (…) Il n'y a aucune décision de prise, ni de son côté, ni du mien, ni du côté de nos actionnaires », précise, dans L’Equipe, le patron de l’Olympique Lyonnais, qui envoie un message très fort à Tony Parker et aux actionnaires d’OL Groupe.

 Interrogé par le quotidien sportif sur ces propos de Jean-Michel Parker, TP ne cache pas qu’il ne se voit pas devenir rapidement patron du club rhodanien, mais laisse tout de même la place à cette possibilité. « Je suis très touché par les propos de Jean-Michel. C'est un honneur de savoir qu'il pense à moi, qu'il me voit avec les qualités pour un poste comme celui-là. Mais j'ai encore beaucoup, beaucoup de choses à apprendre. Ce n'est pas du tout d'actualité (...) Pourquoi pas. Pourquoi pas. Je n'en ai jamais parlé avec Jean-Michel. Mais c'est vrai que si un jour il me voit comme cela et qu'il me le demande, je pense que c'est un poste qui ne peut pas se refuser », avoue Tony Parker. C’est une évidence le puzzle se met en place à l’Olympique Lyonnais, il y a encore quelques années pour le finir, mais voir le légendaire basketteur français aux commandes de l’OL aurait sacrément de la gueule.