OL : Toko-Ekambi flambe, c'est le choc à Lyon

OL : Toko-Ekambi flambe, c'est le choc à Lyon

Icon Sport

Encore buteur à Nice dimanche (3-2), Karl Toko-Ekambi en est à huit buts et quatre passes décisives avec l’OL toutes compétitions confondues.

Déjà efficace lors de la première partie de saison dernière sous les ordres de Rudi Garcia à l’Olympique Lyonnais, l’international camerounais poursuit son étonnante progression. Depuis la prise de fonctions de Peter Bosz, Karl Toko-Ekambi a pris une envergure encore plus importante dans la capitale des Gaules, où il fait office de danger permanent pour les défenses adverses. Un atout de taille pour l’OL selon Denis Balbir, qui n’a pas caché dans sa chronique pour But Football Club qu’il était étonné de voir l’ex-attaquant d’Angers et de Villarreal à ce niveau. Par ailleurs, le journaliste de W9 avoue en revanche sa déception devant la place de l’OL au classement, même s’il estime que les hommes de Peter Bosz sont sur la bonne voie grâce au très bon travail de leur entraîneur néerlandais.

Denis Babir et l'imprévisibilité de l'OL

« Cette équipe est capable de tout, on le sait, et notamment du meilleur comme on a pu le voir en Ligue Europa avec un succès de grande, grande classe sur le terrain du Sparta Prague. Mais, et je ne crois pas au hasard, les Lyonnais étaient aux abonnés absents lors du début de cette rencontre. A Nice, ce fut en fin de rencontre, à Prague, au début. Je constate que ce n'est pas propre à l'OL 2021-2022 et que Rudi Garcia, dans le passé, devait déjà faire face à l'absence de certains au cours des matches. Pas question, donc, d'incriminer Peter Bosz qui, je l'imagine, doit aussi se poser des questions face à une telle irrégularité. Comment peut-on prévoir quoi que ce soit avec cette équipe ? D'ailleurs, pour être honnête, je n'imaginais pas une seconde que Karl Toko Ekambi serait en mesure d'effectuer un tel début de saison. Ça, c'est pour le Lyon qui me surprend agréablement. Mais rien ne sert de fournir de tels efforts si l'équipe tout entière s'éteint ensuite » a jugé le journaliste, exigeant avec un OL qu’il attend au top niveau pour concurrencer des équipes comme Marseille et le PSG cette saison.