OL : Tetê, ce gros défaut qui blase Peter Bosz

OL : Tetê, ce gros défaut qui blase Peter Bosz

Icon Sport

L'OL réalise un début de saison parfait sur le plan comptable. Les Gones peuvent notamment profiter du très bon rendement de Tetê. 

Arrivé à l'OL en prêt en fin de saison dernière en provenance du Shakhtar, Tetê a très vite impressionné. A tel point que la direction des Gones a beaucoup fait pour le garder encore un peu cette saison. Le Brésilien est désormais lié à l'OL jusqu'au 30 juin 2023, après un accord pour un nouveau prêt avec le club ukrainien, qui doit malheureusement faire avec la guerre sur son sol. Après des mois de doutes concernant sa carrière, Tetê retrouve du bonheur à jouer pour les Gones. Auteur d'un doublé face à Troyes vendredi soir en Ligue 1, le joueur de 22 ans apparait déjà comme le facteur X de l'OL, alors que le club rhodanien vise le podium en fin de saison. Capable de créer des différences et adroit devant le but, Tetê apporte beaucoup aux hommes de Peter Bosz. En Ligue 1, c'est bien simple, le Brésilien compte cinq buts et six passes décisives en onze rencontres disputées. 

Tetê, le meilleur est à venir ? 

Dans des propos rapportés par Olympique et Lyonnais, Tetê s'est récemment confié sur sa vie à Lyon et sa place à l'OL. Le Brésilien est très heureux, ce qui l'aide à être bon avec les Gones. « C'est un peu étrange de vous dire cela mais j'ai tout aimé à Lyon. La ville, mais aussi le fait de pouvoir se balader tranquillement en toute sécurité. Je suis passionné par la ville de Lyon, tout simplement. (...) Corentin et Alexandre sont des très grands joueurs. Je suis sûr que l'on va très bien s'entendre sur le terrain et que l'on va faire tout le travail nécessaire pour remporter des titres avec l'OL », a notamment indiqué l'ancien de Gremio, qui fait tout pour se mettre les fans lyonnais dans la poche depuis son arrivée. Cependant, il en faudra un peu plus pour convaincre totalement son entraîneur, qui estime que Tetê peut encore progresser, notamment dans sa vision du jeu : « Il a marqué deux fois mais il peut faire beaucoup mieux. Pour un ailier, il y a deux qualités, marquer des buts et j’aime qu’il le fasse comme ce soir. Mais il faut faire des passes décisives aussi et sur ce point, il n’était pas présent ». Voilà qui est clair...