OL : Révélations en cascade sur la fin de règne de Sylvinho

OL : Révélations en cascade sur la fin de règne de Sylvinho

Photo Icon Sport

La première grande expérience de Sylvinho en tant qu’entraineur a tourné au fiasco, et restera forcément un gros échec pour le technicien comme pour son compatriote Juninho, qui l’a nommé, et pour l’OL, qui vient de rater son début de saison. Et à peine son siège s’est-il vidé que les révélations pleuvent. Depuis le match perdu à Nantes, le directeur sportif s’est en effet rapproché du staff technique, et y a fait un constat inquiétant, selon L’Equipe. Sylvinho n'est pas le seul à avoir déçu, ses adjoints ne faisant visiblement pas le poids. 

« Gérald Baticle n’affichait pas une grande force de proposition, Grégory Coupet était perçu comme un solitaire, dans son monde, Claudio Caçapa comme manquant d’autorité », explique ainsi le quotidien sportif, pour qui Juninho ne comprenait plus rien à la gestion humaine, physique et tactique de son compatriote. La preuve avec cet incident avec Andersen, arrivé quelques minutes en retard à la causerie avant le derby, et qui a été excusé sans problème par Sylvinho, trop prompt à passer l’éponge. En plus de cela, le choix d’aligner Thiago Mendes face aux Verts, dans une équipe quasiment inchangée, alors que le Brésilien était sérieusement malade, a interloque « Juni ». Très touché par la défaite dans le Chaudron, le directeur sportif a donc pris la décision qui s’imposait selon lui, signe d’une fracture qui ne pouvait plus cicatriser entre les deux hommes.