OL : Quel chef-d’œuvre ! Lyon s’est trouvé un artiste en C1

OL : Quel chef-d’œuvre ! Lyon s’est trouvé un artiste en C1

Photo Icon Sport

Sur la lancée de ses récents résultats en Ligue 1, l’Olympique Lyonnais a débuté timidement sa campagne européenne.

Les hommes de Sylvinho ont dû se contenter du match nul (1-1) contre une équipe du Zénith Saint-Pétersbourg prenable. Preuve de la prestation mitigée des Gones, leur MVP du jour se nomme Jeff Reine-Adélaïde, qui disputait pourtant son premier match en Ligue des Champions mardi. De quoi impressionner Grégory Schneider qui ne s’attendait pas à voir le milieu de terrain hausser son niveau de jeu dans ce contexte.

« On était devant la télé, on se disait : "mais qu'est-ce qu'il fait ?" Je peux voir ce qu'Ancelotti appelait la personnalité. C'est expressionniste. On a l'impression de l'avoir vu rayonner, de l'avoir vu respirer, faire respirer les autres. Il portait le ballon, il le lâchait, il faisait un peu tout, il faisait un peu le contraire de tout... », a commenté le journaliste de Yahoo Sport.

Reine-Adélaïde dans son jardin

« Alors c'est vrai qu'il y a plein de petits trucs où tu te dis : "là, le corps peut être mieux orienté..." Mais tu as vraiment l'impression qu'il a trouvé en la Ligue des Champions une sorte de biotope naturel. Je trouve ça fascinant, a lâché le spécialiste. On l'a vu en championnat et avec Angers, mais là tu sens qu'il est d'autant mieux parce que c'est un gros match, parce qu'en plus ses coéquipiers ont monté le ton d'intensité. » Une performance qui demande confirmation, notamment face au Paris Saint-Germain dimanche.