OL : Peter Bosz viré par Aulas vendredi soir ?

OL : Peter Bosz viré par Aulas vendredi soir ?

Icon Sport

Peter Bosz est en grand danger à l’OL après la défaite à Lens dimanche soir (1-0), la quatrième de suite en Ligue 1.

Lorient, Monaco, Paris, Lens, où s’arrêtera la terrible série de l’Olympique Lyonnais, battu quatre fois de suite en Ligue 1 depuis le début de la saison ? S’il veut conserver son poste, Peter Bosz a tout intérêt à briser cette spirale infernale vendredi soir à l’occasion de la réception de Toulouse au Groupama Stadium. Et pour cause, l’entraîneur néerlandais est déjà en danger, mais il se placerait alors dans une situation totalement impossible en cas de revers face aux Violets. A en croire les informations de L’Equipe, un revers contre le TFC marquerait de manière presque automatique la fin de l’ère Peter Bosz dans le Rhône. « Aucune réunion de crise n'a été convoquée mais une analyse sera effectuée après la réception de Toulouse, vendredi. Aulas sait que la défense de son entraîneur aura ses limites en cas d'échec » écrit le quotidien national dans ses colonnes, confirmant à demi-mots que l'avenir de Peter Bosz sera très menacé si l'OL ne gagne pas contre Toulouse dans trois jours.

Bosz en grand danger en cas de défaite face au TFC

Dans L’Equipe, Jean-Michel Aulas a néanmoins tenté, encore une fois, de défendre Peter Bosz. « Il ne faut pas tout jeter. On est très déçus d'être là avec cette quatrième défaite de suite. Mais je ne suis pas là pour faire la révolution. Je ne suis pas un milliardaire pour virer à la manière de Chelsea un homme qui a remporté la Ligue des champions (Thomas Tuchel). Je raisonne d'abord dans l'intérêt du club. Je comprends que les gens s'interrogent car, dans l'absolu, un coach qui a un bon effectif et quatre défaites de suite, c'est de sa responsabilité. Mais elle est partagée totalement avec celle des joueurs et celle du président » a fait savoir Jean-Michel Aulas, qui sait néanmoins qu’une défaite contre Toulouse placerait son entraîneur dans une situation intenable, aussi bien auprès des supporters que vis-à-vis de son vestiaire. Reste maintenant à voir si l’ex-entraîneur de l’Ajax Amsterdam et du Borussia Dortmund trouvera les ressources pour relancer une équipe totalement amorphe il y a deux jours face à Lens, avec zéro tir cadré au compteur et aucune réaction face à la domination sans partage des Sang et Or.