OL : Njie, Yattara, Danic… Plea n’avait pas sa place

OL : Njie, Yattara, Danic… Plea n’avait pas sa place

Photo Icon Sport

Recruté pour 25 millions d’euros cet été, Alassane Plea réussit parfaitement ses débuts en Allemagne.

Rapidement adapté, l’attaquant français compte déjà 11 buts toutes compétitions confondues avec le Borussia Mönchengladbach. Suffisant pour taper dans l’oeil du sélectionneur Didier Deschamps qui lui a offert sa première convocation en équipe de France après les blessures d’Anthony Martial et d’Alexandre Lacazette, deux autres anciens Lyonnais. En parlant du club rhodanien, certains dirigeants doivent regretter d’avoir laissé filer Plea à Nice en 2014, sans vraiment avoir profité de son talent. Mais comment l’OL a-t-il pu se tromper ?

« Il y avait beaucoup de concurrence sur les postes offensifs, ce n’était pas facile de s’imposer, a raconté l’ancien recruteur lyonnais Gérard Bonneau à Ouest-France. C’était aussi des choix d’entraîneur. Il a été prêté à Auxerre puis a signé à Nice. Je ne m’inquiétais pas pour lui. J’étais sûr qu’on allait le retrouver titulaire dans un bon club, puis appelé en sélection un jour, même s’il doit faire face à une génération très forte d’attaquants français. » Rappelons qu’à l’époque, Plea n’entrait pas dans les plans d’Hubert Fournier, contrairement à Clinton Njie, Mohamed Yattara ou encore Gaël Danic…