OL : Lyon, ses intermittents et son stoppeur de quartier, Daniel Riolo y va cash

OL : Lyon, ses intermittents et son stoppeur de quartier, Daniel Riolo y va cash

Photo Icon Sport

Il s’était levé de sa chaise pour applaudir la décision de Jean-Michel Aulas de confier les clés du camion à Juninho, puis ce dernier d’avoir fait le choix osé de prendre un jeune technicien pour trancher avec ses prédécesseurs. La saison est loin d’être terminée, mais Daniel Riolo s’inquiète déjà pour l’OL. La prestation à Amiens n’a pas du tout été du goût du consultant de RMC, qui a tiré dans le tas en ce qui concerne les individualités, en dehors du buteur Moussa Dembélé et du percutant Jeff Reine-Adelaïde. Inquiétant.

« L’individualité Dembélé sauve l’OL en mettant deux buts. Mais Terrier a beaucoup raté. Traoré a certes fait une passe décisive, mais pour le reste, c’est toujours intermittent. Le milieu ? Aouar n’est pas bien. Techniquement, c’est bien, mais si tu prends sa partie dans l’ensemble, elle n’est pas bonne. Reine-Adélaïde est plus percutant, mais il a pas mal de déchet dans les passes. Ça reste celui qui m’a le plus plu au milieu. Tousart était perdu… La défense ? Andersen à 30 ME, il y a un souci. Il sera peut-être bon, mais il ne fait pas des relances, il met des sacoches comme un stoppeur de quartier. Avec Denayer, c’est mieux. Les latéraux ne montent pas, donc ce n’est pas intéressant. Le jeu de Lyon est d’une très grande pauvreté. Ils s’en tirent bien avec le 2-2 », a souligné Daniel Riolo, qui ne veut pas enterrer l’OL, mais attend une réaction digne de cet effectif qui, sur le papier, ne devait normalement pas trembler à Amiens.