OL : Lyon réagit au conseil d'état et accuse la LFP

OL : Lyon réagit au conseil d'état et accuse la LFP

Photo Icon Sport

L'Olympique Lyonnais vient de réagir officiellement à l'annonce du conseil d'état, qui a livré son verdict ce mardi.

Si l'éventualité de travailler sur une Ligue 1 à 22 clubs la saison prochaine a été autorisée, l'espoir n'est plus là pour l'OL. L'idée de voir le mode de calcul du classement ou le retour de la compétition jusqu'à la 38e journée est définitivement balayé. Dans un communiqué de presse, le club rhodanien a ainsi évoqué cette décision, et notamment la responsabilité de la LFP dans cette mesure qui déplait fortement à Jean-Michel Aulas. Et le président de l'OL ne s'est pas privé de le faire savoir.

« Toutefois, le jugement mentionne, sans équivoque, que cette décision a été prise par le Conseil d’Administration de la LFP, et non par l’Etat, et que ledit Conseil n’était pas en compétence liée des positions exprimées par le Premier ministre le 28 avril, contrairement à ce que la LFP martelait. La LFP, tout comme l’a fait Canal + pour dénoncer le contrat de diffusion des matchs de Ligue 1, porte donc l’entière responsabilité de cette décision. Nous constatons donc que la prise de décision de la LFP est contraire à la circulaire de l’UEFA du 23 avril dernier qui mentionnait expressément que les ligues devaient faire leurs meilleurs efforts pour finir leur championnat, comme l’ont fait l’immense majorité des associations membres de l’UEFA, et notamment les quatre premières, y compris par le biais de formules adaptées. Pour rappel, seul un ordre officiel empêchant l’achèvement desdites compétitions pouvait justifier que celles-ci ne se terminent pas, ce qui ne ressort pas de la décision du juge, en l’absence d’acte règlementaire », a fait savoir le club rhodanien, qui a l’intention de poursuivre au fond son action devant le conseil d’état. Jean-Michel Aulas répondra de son côté aux questions sur ce sujet dans une conférence de presse qui se tiendra mercredi, à l’occasion notamment de la présentation de la recrue havrais Tino Kadawere.