OL : Lopes est trop fort, Lyon laisse une chance à Pollersbeck

OL : Lopes est trop fort, Lyon laisse une chance à Pollersbeck

Photo Icon Sport

Du côté de l’Olympique Lyonnais, la concurrence est claire et nette au poste de gardien de but, avec l'indéboulonnable Anthony Lopes.

Formé chez les Gones et très bon dans la cage du club rhodanien depuis sa mise en lumière en 2013, Anthony Lopes est intouchable. Derrière lui, les hommes changent, mais lui, il ne bouge jamais du but de l’OL. Titulaire indiscutable, et toujours très bon en Ligue 1, avec notamment des belles performances contre le LOSC (1-1) et dans le derby face à l’ASSE (2-1) avant la trêve internationale du mois de novembre, le Portugais ne laisse que des miettes à ses concurrents. Pendant de longues années, Mathieu Gorgelin a joué le rôle de doublure derrière Lopes. La saison passée, c’est Ciprian Tatarusanu qui avait eu cette mission-là. Mais vu que l'international roumain est parti au Milan AC lors du dernier mercato estival, et sachant que le troisième gardien Anthony Racioppi a rejoint Dijon dans le même temps, Lyon a dû recruter un nouveau portier.

Au final, l’équipe de Rudi Garcia a jeté son dévolu sur Julian Pollersbeck. Recruté pour 250 000 euros, l’ancien gardien d’Hambourg n’a pas encore eu sa chance en France. Ce qui ne saurait tarder. Puisque selon les informations du Hamburger Morgen Post, le gardien de 26 ans ne va pas rester indéfiniment sur le banc de l’OL. Car le numéro deux va effectivement défendre la cage de l’OL en Coupe de France. En manque de temps de jeu, l’Allemand tentera donc d’imiter Tatarusanu, qui avait rempli sa mission avec l’OL en Coupe de la Ligue la saison dernière, avec une finale perdue contre le PSG… Sous contrat jusqu’en 2024 à Lyon, Pollersbeck espèrera avoir plus de réussite, puisque le Roumain s'était blessé avant de disputer la finale au Stade de France.