OL : Les deux investisseurs mystères vendent du rêve

OL : Les deux investisseurs mystères vendent du rêve

Icon Sport

La groupe Pathé et IDG Capital ayant décidé de vendre leurs parts dans l'Olympique Lyonnais, Jean-Michel Aulas s'attend à voir débarquer de nouveaux partenaires. Et pas des seconds couteaux.

 Une page de l’histoire va se tourner dans les prochaines semaines, puisque c’est désormais officiel, OL Groupe va voir changer deux de ses principaux actionnaires, le groupe Pathé et les investisseurs chinois d’IDG Capital ayant confié un mandat de vente de leurs parts à la banque Raine. Il y a quelques jours, Bloomberg, le très sérieux média économique, a annoncé que six investisseurs européens et américains seraient prêts à s’offrir les 39% de parts détenus au total par les deux actuels partenaires de l’Olympique Lyonnais.

Ce changement dans le capital de son club n’émeut pas plus que cela Jean-Michel Aulas, car le patron d’OL Groupe, qui connaît le nom des candidats à la reprise, estime que ces derniers ne viendront pas investir à Lyon juste pour le plaisir d’avoir une place de choix dans le Groupama Stadium les soirs des matchs. Se confiant sur Prime Video, le président de l’OL affiche même de vraies ambitions pour relancer sportivement son équipe.

L'OL peut compter sur deux gros investisseurs et pas seulement des financiers 

Jean-Michel Aulas tient à le faire savoir, il exige que les remplaçants de Pathé et d'IDG soient décidés à pousser l'Olympique Lyonnais vers les sommets. « Concernant les nouveaux investisseurs, c’est toujours difficile d'en parler, car le club est coté en bourse et on ne peut donner des informations que lorsqu’elles peuvent être connues de tout le monde. Deux des actionnaires qui étaient avec moi et qui constituent le pôle majoritaire ont décidé de vendre. Les choses sont en cours, ils ont confié à une banque américaine cette cession, il y a un certain nombre de candidats au rachat, j’en connais certains. Je ne peux pas donner les noms, et encore moins que pour les transferts dans le football. Mais l’objectif c’est de poursuivre, ce club est un club structuré, on ne réussit pas très bien en championnat cette année, on va faire en sort de trouver des partenaires ambitieux comme je le suis et qui vont permettre de reconstruire l’équipe pour l’année prochaine et être à la hauteur », a prévenu le président d'OL Groupe afin de rassurer tout le monde.