OL : Lacazette et Depay, ça se finit par un KO

OL : Lacazette et Depay, ça se finit par un KO

Icon Sport

Les supporters de l'Olympique Lyonnais se régalent de voir Alexandre Lacazette de retour à la maison. Et quand on évoque le récent passé, et le règne de Memphis Depay, il n'y a pas photo.

Tandis que Memphis Depay s’apprête à quitter le FC Barcelone, où il n’aura laissé aucune trace, pour rejoindre probablement la Juventus, le Groupama Stadium se régale des prestations de l’enfant de l’OL, Alexandre Lacazette. En réussissant le challenge, de faire revenir le buteur français, parti à Arsenal en 2017, ce qui n’était pas gagné, car il y avait tout de même un peu de concurrence, Jean-Michel Aulas a fait le bonheur des fans de l’Olympique Lyonnais. Mais le président du club rhodanien a aussi démontré que son idée lancée après la fin de saison désastreuse il y a quelques mois, à savoir de remettre en valeur l’ADN OL, se concrétisait, le Général Lacazette symbolisant mieux que personne ce projet. S’exprimant dans Le Progrès, Sidney Govou, lui aussi un pur Gone, avoue qu’il applaudit ce retour du buteur maison, et cela à plus d’un titre.

Lacazette reste dans l'histoire de l'OL, pas Memphis Depay

Dans les colonnes du quotidien régional, l’ancien attaquant de l’Olympique Lyonnais estime qu’Alexandre Lacazette est un exemple à suivre pour les jeunes de l’académie de l’OL, ce qui n’était pas le cas d’autres attaquants, et notamment un. « Je suis un fan d’Alexandre Lacazette. Il apporte quelque chose de différent. Il n’a pas tout bien fait, mais ça faisait longtemps que je n’avais pas vu un attaquant comme ça à Lyon. Je préfère que les jeunes du centre de formation s’identifient à Lacazette plutôt qu’à Memphis. C’est rassurant pour les jeunes qui vont arriver chez les pros », explique un Sidney Govou qui n’a jamais eu sa langue dans la poche. Memphis Depay, qui range son vestiaire au Camp Nou, sait à quoi s'en tenir.