OL : La réponse fuse, Aulas clashe Garcia

OL : La réponse fuse, Aulas clashe Garcia

Il n’aura pas fallu attendre bien longtemps pour que la situation explose à l’Olympique Lyonnais.

Dimanche soir, Rudi Garcia a bien fait comprendre que, même si on le lui avait proposé, il n’aurait pas accepté de continuer à l’OL. L’échec sportif du podium manqué a de toute façon réglé le problème. Mais moins de 48 heures plus tard, l’entraineur lyonnais a déballé sa rancoeur dans les colonnes de L’Equipe, et se prépare à faire de même sur RMC. Une tournée des médias qui lui permet d’allumer surtout Juninho, avec qui les relations se sont dégradées un peu trop rapidement à son goût. Les attaques contre le directeur sportif brésilien ont en tout cas eu le don de faire réagir immédiatement Jean-Michel Aulas, qui a saisi son smartphone pour redresser la situation, et rappeler que le travail de Rudi Garcia n’avait pas donné satisfaction. 

« Très déçu de la politique de la terre brulée de Rudi Garcia qui réécrit l’histoire, oubliant qu’il avait le meilleur effectif. L’avenir s’écrit avec des ambitions nationales et européennes dès la prochaine saison, avec un nouvel entraîneur et des moyens financiers au service de ces ambitions. Dommage que Rudi n’ait pas su travailler avec Juni qui l’avait pourtant choisi et accompagné. Juni a tout notre soutien. Que de mauvaises excuses de la part de Rudi », a préféré enchainer le président de l’OL, pour qui l’aventure avec Rudi Garcia se termine bien mal. Pourtant, Aulas a très souvent défendu son entraineur, y compris dès les premiers jours quand les supporters avaient été atterrés de voir que l’ancien coach de l’OM, qui avait si souvent craché sur l’OL, avait été nommé pour succéder à Sylvinho. Il reste à savoir si, moins de deux ans plus tard, les dirigeants rhodaniens regrettent désormais cette décision qui n’a jamais vraiment été comprise. Et sur le plan des résultat, en dehors d’une magnifique présence en demi-finale de la Ligue des Champions, les déceptions se sont enchainés, à l’image de cette saison terminée à la 4e place malgré le titre de champion d’automne.