OL : La recette de Garcia pour vider l'infirmerie, ça marche !

OL : La recette de Garcia pour vider l'infirmerie, ça marche !

Photo Icon Sport

Au coeur d’un calendrier surchargé, l’Olympique Lyonnais va accueillir le PSG ce mercredi soir en Coupe de France.

Même si le club de Jean-Michel Aulas fait partie des ténors en France et possède l’un des plus gros budgets de l’hexagone, il n’a pas forcément l’effectif nécessaire pour être performant sur tous les tableaux. Pour le moment, les matchs s’enchainent tous les trois jours, avec une certaine réussite. Avec la victoire, la fatigue disparait, expliquait ainsi Lucas Tousart après le succès dans le derby face à l’AS Saint-Etienne. Il y a du vrai, d’autant que la véritable recette de la récupération n’est pas connue. Les progrès de la médecine et de la technologie semblent parfois imposer des protocoles aux joueurs, mais à Lyon, Rudi Garcia a décidé de donner une grande liberté à son groupe à ce niveau. Ainsi, Le Progrès révèle que, contrairement à ce qui se fait dans beaucoup de clubs, l’OL n’est pas forcément adepte de l’immersion en eau froide ou la cryothérapie, procédure qui force le joueur à plonger son corps dans une eau à basse température pour favoriser la reconstitution rapide des cellules musculaires. Un procédé bien connu dans le monde professionnel, mais Rudi Garcia préfère laisser une certaine liberté à ses joueurs.

« On essaie de s’appuyer sur la recherche, les publications, vérifier ce qu’il y a de vrai ou pas. Par exemple, on n’est pas certains que le froid aide à la récupération. Mais au-delà du physique, c’est l’aspect psychologique qui est important. Les joueurs doivent faire ce qui semble bien pour eux. On leur propose, des fois on leur conseille vivement, mais les joueurs sont des athlètes qui connaissent bien leur propre machine », a souligné l’entraineur de l’OL, qui a carte blanche pour le travail sur la récupération des joueurs, sachant que par le passé, Lyon a malheureusement démontré qu’il avait bien du mal à conserver un effectif au complet sans un gros embouteillage à l’infirmerie à l’arrivée.