OL : L’Orange Vélodrome, Aulas est vexé

OL : L’Orange Vélodrome, Aulas est vexé

Photo Icon Sport

Interrogé comme régulièrement sur le naming du Parc Olympique Lyonnais, Jean-Michel Aulas a semblé pour une fois agacé par la question ce vendredi en conférence de presse.

Le président rhodanien, qui a toujours eu une confiance aveugle en un gros contrat pour son stade, n’a pas aimé voir la société de communication Orange apposer son nom au Stade Vélodrome de Marseille. Visiblement, même s’il était au courant depuis quelques temps, Jean-Michel Aulas se sent un peu trahi après des premières discussions avec l'opérateur lors de la construction du stade.

« Ce n’est pas un partenariat entre l’OM et Orange, mais avec le gestionnaire du stade et l’opérateur dans le cadre d’un partenariat public privé. Orange veut faire une communication vers les pays autour de Marseille. Cela ne me fait pas plaisir. J’ai eu Stéphane Richard (PDG d’Orange), avant-hier car j’étais dans la confidence. On va regarder ce que ça change pour nous sur le plan des opérateurs. On avait l’engagement avec eux de ne pas aller chercher d’autres opérateurs pour le naming. Maintenant, j’espère que les choses vont avancer pour qu’on annonce le naming avant, ou pendant l’euro, pour surfer sur l’image de la compétition. J’espère que les modalités arrêtées par Orange avec le Vélodrome ne vont pas gêner le futur naming du Parc OL », a lancé le président de l’OL, qui n’a en tout cas lâché aucun indice sur le nom de la marque qui procédera au « naming » de son outil.