OL : Hallucinant, Lopes et Thomas se chauffent en live !

OL : Hallucinant, Lopes et Thomas se chauffent en live !

Photo Icon Sport

24 heures après la polémique provoquée par une sortie aérienne d'Anthony Lopes, laquelle s'est mal finie pour Romain Thomas, les deux joueurs se sont expliqués virilement sur RMC.

C’est peu dire que le geste effectué par le gardien de but de l’Olympique Lyonnais sur le joueur du SCO Angers, dimanche en tout début de match, sur un corner angevin, a fait du bruit. Dans sa sortie aérienne, Anthony Lopes est venu planter un bon coup de genou dans le dos de son adversaire, ce qui lui a valu…un coup-franc en sa faveur. Bien vite, le portier international portugais a été au cœur des polémiques et des attaques, notamment de Pierre Ménès, qui estime que Lopes agit en toute impunité mais finira par provoquer un gros accident. Alors, pour essayer de comprendre les choses, RMC avait invité au téléphone le gardien de but de Lyon, mais également Romain Thomas.

Et le moins que l’on puisse dire est que l’échange a été très tendu entre le joueur de Lyon et celui du SCO. « Qu'est-ce que vous voulez que je vous dise ? Le seul moyen de protection pour un gardien, c'est le genou levé, un gardien en l’air est très vulnérable. Je n’y vais pas pour faire mal, ce geste-là est maîtrisé, parce que je suis en l’air. J’y vais avec l’intention de prendre le ballon. A ce compte-là, plus aucun gardien ne sort (...) J’aurais pu comprendre si le ballon avait été en dehors de la surface. Mais là, je suis dans mes 6 mètres. J’en ai subi les conséquences en 2013 avec une double fracture des vertèbres face à Guingamp. J’ai eu de gros pépins à Barcelone en Ligue des champions (Ndlr : Luis Suarez l’avait volontairement percuté et mis KO). M’Baye Niang m’a marché sur le visage. J’en n’ai pas fait des caisses. C’est un sport de contacts. Il y a des contacts qui sont un peu plus virils que d’autres. Et puis la VAR a été checkée dimanche », a lancé un Anthony Lopes très remonté contre ce qu'il estime être un délit de sale gueule.

Une affirmation qui a fait bondir Romain Thomas. « La VAR n’a pas été checkée du tout. . Tu fais preuve de mauvaise foi. Je suis dans mon lit… je veux bien que tu aies eu des soucis avant mais tes sorties, ça fait mal à l’adversaire. Hier, tu restes au sol sur un contact et j’aurais pu te marcher dessus, mais je ne l’ai pas fait. Tout ça pour dire que la VAR n’a pas été checkée. On s’est fait avoir », a lancé, à tort, le joueur d’Angers puisqu’il s’avère que les arbitres vidéos ont bien vérifié l’action mais n’ont pas jugé pertinent d’inverser la décision de l’arbitre central.