OL : Et si le gourmand Lopes finissait par tout perdre ?

OL : Et si le gourmand Lopes finissait par tout perdre ?

Photo Icon Sport

En fin de contrat dans un an, Anthony Lopes va-t-il prolonger à l’Olympique Lyonnais ? Pour l’heure, une issue heureuse dans ce dossier semble très lointaine. En effet, c’est un salaire avoisinant les 400.000 euros mensuels que le Portugais réclamerait pour prolonger l’aventure dans le Rhône. Des émoluments colossaux que Jean-Michel Aulas ne semble pas être enclin à lui offrir, en dépit de sa saison extraordinaire. Mais alors que l’on pourrait croire que l’ancien vice-capitaine de l’OL est en position de force pour négocier au mieux son futur contrat, ce n’est pas forcément le cas.

Et cela pour plusieurs raisons, selon Mercato 365. « Anthony Lopes doit aussi penser à son avenir sportif. Et ce dernier est loin d’être assuré loin de son club formateur. Car même si son potentiel est aujourd’hui largement reconnu en France, sa réputation reste très légère en dehors de l’Hexagone. Parce que Lyon n’est pas le club le plus exposé, parce qu’en sélection Lopes n’a jamais été mieux qu’un numéro 3, et parce que son profil ne correspond pas à la mode du moment sur le marché très fermé des gardiens de but » rappelle le média, pour qui Anthony Lopes n’a pas une cote énorme en dehors de la France. De plus, sa taille (1m85) ne plaide pas en sa faveur et pourrait effrayer les clubs anglais, par exemple. Anthony Lopes n’a donc, peut-être, pas intérêt à trop froisser la direction de l’OL. Car cet été, il aura du mal à trouver mieux.