OL : Dubois le pleureur, la vengeance XXL du mercato ?

OL : Dubois le pleureur, la vengeance XXL du mercato ?

Photo Icon Sport

Waldemar Kita a vu Léo Dubois quitter Nantes pour rejoindre Lyon gratuitement au mercato. Sa vengeance est brutale.

Arrivé libre à l’Olympique Lyonnais lors du mercato estival 2018, Léo Dubois a fait connaissance avec l’équipe de France grâce au club rhodanien, preuve que le club de Jean-Michel Aulas ne s’était pas trompé en allant chercher le défenseur au FC Nantes. Mais même si Dubois vit un début de saison plus compliqué, son comportement lors du derby à Saint-Etienne lui ayant valu quelques attaques sévères des supporters, il n’empêche que le joueur de 25 ans a fait ses preuves et s’est surtout imposé comme un joueur capable de mener le vestiaire lyonnais. Cependant, du côté des Canaris, on refuse que cette étiquette de leader soit collée à Léo Dubois. Et Waldemar Kita n’y va pas de main morte lorsqu’il évoque son ancien joueur, le président nantais ayant clairement encore son départ pour zéro euro en travers de la gorge.

« Il n'est pas du tout un meneur d'hommes. Il était capitaine parce qu'il était joueur du centre de formation et parce qu'il connaissait bien le club, c'était un choix qu'on avait fait pour le mettre en évidence. Mais être capitaine, c'est une petite responsabilité. Et quand on l'est, ce n'est pas seulement sur le terrain, on doit aussi organiser des choses en dehors. Pour moi, le vrai meneur d'hommes doit être irréprochable sur le terrain, être très bon et avoir du caractère. Rongier avait peut-être un peu plus le profil. Lui il allait pleurer quand il ne jouait pas. Il était fragile », raconte un Waldemar Kita très peu courtois envers le défenseur de l’Olympique Lyonnais. Léo Dubois aura probablement à cœur de répondre à son ancien président.