OL : Des joueurs virés, Lyon n'a plus le choix

OL : Des joueurs virés, Lyon n'a plus le choix

Icon Sport

Tout comme le PSG ou l'OM, l'Olympique Lyonnais doit désormais faire partir des joueurs s'il veut se renforcer. C'est le prix à payer pour permettre à Peter Bosz de renforcer encore son équipe.

L’entraîneur de l’OL dispose d’un bel effectif à deux semaines de la reprise du championnat de Ligue 1, au point d’avoir été en mesure d’aligner deux équipes différentes durant la phase de préparation. Et dans l’équipe dite B, on trouvait samedi contre Willem II des joueurs tels que Rayan Cherki, Jérôme Boateng, Romain Faivre ou bien encore Houssem Aouar, qui n’ont pas vocation d’être des remplaçants de luxe. Alors, même si Lyon a vu partir Léo Dubois la semaine passée en Turquie, il est évident que cela ne suffit plus. Surtout si Peter Bosz souhaite encore recruter des renforts, ce qui est le cas. En marge de la probante victoire lyonnaise contre Feyenoord, Bruno Cheyrou, qui est le patron du recrutement, a reconnu que désormais la priorité était de pousser des joueurs vers la sortie. S’il ne réussit pas cette mission confiée par Jean-Michel Aulas, alors il est clair que le mercato de l’OL est d’ores et déjà terminé. Cheyrou n’hésite pas et dit clairement la vérité, certains footballeurs lyonnais devront quitter l’institution et le plus vite possible.

Des milieux et des défenseurs doivent quitter l'OL 

Donnant l’exemple du milieu de terrain, un secteur où Peter Bosz a un choix invraisemblable et un peu délirant, le patron du mercato lyonnais estime qu’il faut désormais faire du vide dans le vestiaire du Groupama Stadium. Se confiant à Hervé Penot, Bruno Cheyrou affiche la tendance lourde de cette deuxième partie du marché des transferts. « Au milieu, il y a tellement de monde que tant qu'il n'y aura pas de départ, il n'y aura pas d'arrivée. Le mercato est loin d'être fini dans les deux sens (...) Sincèrement, on pensait qu'on serait capables de réduire un peu l'effectif pour avoir moins de joueurs à la disposition de Peter. J'espère qu'en août, ce sera dans le sens des départs qu'on aura des possibilités, des solutions. Sur tous les sujets, ça n'a pas beaucoup avancé (...) Si Paqueta part ? On est prêts à toute éventualité, mais il faut déjà réduire l'effectif (...) Trop de défenseurs centraux ? Oui et certains sont, entre guillemets, sur le départ. Ils ont bien compris qu'ils auraient peut-être moins de temps de jeu que d'autres et ils cherchent des options, comme nous, pour pouvoir être en mesure de jouer ailleurs. Ça fait partie des postes à réduire comme le milieu », explique le responsable du recrutement de l’Olympique Lyonnais, conscient que le début officiel du Championnat de Ligue 1, et même des autres championnats européens peut tout de même faire bouger les choses. En attendant, les joueurs de l'OL sont rentrés dès dimanche soir à Lyon et préparent désormais le dernier match de préparation, ce sera le week-end prochain contre l'Inter Milan.