OL : Coup de théâtre, Groupama parti pour garder le naming

OL : Coup de théâtre, Groupama parti pour garder le naming

Photo Icon Sport

A une semaine de la fin du mois de juillet, les discussions pour l’éventuel changement de nom du stade de l’Olympique Lyonnais battent leur plein.

Mais avec la crise sanitaire, les objectifs des dirigeants rhodaniens de voir leur contrat être sérieusement rehaussé sont tombés à l’eau. Actuel détenteur du naming, Groupama avait prévenu qu’il ne rajouterait pas un centime, et avait donc laissé sa place si jamais l’OL trouvait mieux. Même si les chiffres n’ont pas fuité, il semble bien que Jean-Michel Aulas rame un peu pour faire grimper le contrat du naming. C’est ce qu’a reconnu Thierry Sauvage dans les colonnes du Progrès.

« Nous discutons toujours avec des partenaires. La crise sanitaire ralentit les process, mais nous sommes assez confiants pour la suite, que ce soit fin juillet ou courant août. Nous parlons avec Groupama, et de plus en plus avec eux, de manière très correct », a bien voulu céder le directeur général de l’OL, qui semble parti pour prolonger le bail avec l’assureur. Groupama débourse entre 5 et 7 ME par pour associer son nom au stade de l’OL, et cela pourrait donc de nouveau être le cas pour les années à venir. Un deal qui arrangerait tout le monde, les études ayant prouvé que le changement de nom régulier d’un stade avait tendance à faire perdre de la valeur à son naming. En attendant, l’OL semble également prêt à patienter quelques semaines de plus pour laisser un éventuel candidat faire une offre supérieure, si jamais la tendance repartait à la hausse.