OL : Ce renfort si désiré était à deux doigts de signer !

OL : Ce renfort si désiré était à deux doigts de signer !

Photo Icon Sport

En partance pour le Stade Rennais, Florian Maurice va laisser un grand vide au sein de l’organigramme de l’Olympique Lyonnais la saison prochaine.

Et pour cause, le responsable de la cellule de recrutement lyonnaise a une importance primordiale dans la capitale des Gaules. Après avoir pleuré le départ de celui qui a notamment recruté Ferland Mendy et Tanguy Ndombele pour une bouchée de pain, Jean-Michel Aulas s’est mis en quête de son successeur. Plusieurs noms ont été évoqués, dont celui de Bruno Cheyrou. Mais avant d’intensifier les discussions avec l’actuel directeur sportif de la section féminine du Paris Saint-Germain, l’Olympique Lyonnais avait dans l’idée de recruter Loïc Désiré, responsable du recrutement du Racing Club de Strasbourg. Dans un entretien accordé à L’Alsace, le bras droit de Marc Keller a dévoilé les dessous de son entretien avec Gérard Houllier, Vincent Ponsot et Juninho.

Pour le dirigeant de Strasbourg, il est clair que signer à l’OL était une opportunité énorme. Et à l’écouter, on comprend bien que la tentation était grande. « J’ai eu un premier entretien avec Gérard Houllier (le conseiller du président Jean-Michel Aulas), puis un deuxième avec le même Houllier, Vincent Ponsot (directeur général adjoint) et Juninho (directeur sportif). J’ai vite compris que j’étais bien placé. Nous avons même échangé sur le profil de certains joueurs et l’équipe. Les dirigeants lyonnais ont aussi appelé le président Marc Keller. J’ai été flatté, c’est sûr. Je me suis même projeté. J’avoue avoir été perturbé durant 72 heures. J’ai pesé le pour et le contre. J’en suis arrivé à la conclusion que je n’étais pas au bout de l’aventure à Strasbourg et j’ai décidé de ne pas répondre favorablement à la proposition de l’OL » a confié Loïc Désiré, lequel a finalement pris la décision de rester fidèle à Marc Keller et au Racing Club de Strasbourg, où son rôle est assez proche de celui d’un directeur sportif. La quête de la perle rare continue donc pour l’Olympique Lyonnais…