OL : Bruno Guimaraes, son départ fait des heureux

OL : Bruno Guimaraes, son départ fait des heureux

Icon Sport

Les supporters de l’OL ne l'avaient pas vu venir, mais Bruno Guimaraes a rejoint Newcastle à la surprise générale cet hiver.

Les dirigeants de l’Olympique Lyonnais ont rapidement réagi en bouclant les arrivées de Romain Faivre en provenance de Brest et de Tanguy Ndombele, lequel va être prêté par Tottenham. Le départ de Bruno Guimaraes reste cependant un énorme coup dur pour Peter Bosz, lequel avait fait de l’international brésilien l’un de ses tauliers à Lyon depuis le début de la saison. Devant une telle proposition financière, Jean-Michel Aulas ne pouvait cependant pas dire non, ce que le président lyonnais a expliqué sur son compte Twitter. « On ne vend pas nos meilleurs joueurs mais on nous les attire avec des moyens que nous n’avons pas ! Bruno va multiplier par 4 sa rémunération et mettre à l’abris sa famille. Quant à nous outre la reconnaissance du savoir faire de l’OL, on va pouvoir continuer à construire » s’est réjoui Jean-Michel Aulas, finalement heureux de ce transfert.

Guimaraes fait sauter au plafond l'entraîneur de Newcastle

Ce deal fait aussi -et c’est plus logique- des heureux du côté de Newcastle. Sur le site officiel des Magpies, l’entraîneur Eddie Howe a fait part de sa satisfaction après la signature de Bruno Guimaraes en provenance de l’Olympique Lyonnais. « Bruno est un talent extrêmement emballant et a été l'une de cibles principales, donc je suis ravi de m'assurer de sa présence. Il renforce le groupe, il est immédiatement prêt pour le défi à venir. Il a été l'un des joueurs les plus remarquables en France et est un international à part entière pour le Brésil, donc je ne doute pas que nos supporters apprécieront vraiment de le voir jouer. Nous sommes impatients de l'accueillir dans le club à son retour de la sélection internationale » a apprécié l’entraîneur de Newcastle, qui ne s’attendait pas à ce que l’OL ouvre aussi facilement la porte à un départ de Bruno Guimaraes lors du mercato d’hiver.