OL : Bosz viré, Aulas finalement prêt à tout ?

OL : Bosz viré, Aulas finalement prêt à tout ?

Icon Sport

Après la victoire de l’OL contre Bordeaux le week-end dernier, Jean-Michel Aulas avait fait une annonce forte sur l’avenir de Peter Bosz.

Malgré l’élimination de l’Olympique Lyonnais en quart de finale de l’Europa League et la terrible huitième place du club rhodanien au classement, Jean-Michel Aulas a assuré que Peter Bosz sera toujours sur le banc de l’OL la saison prochaine. Une belle marque de confiance de la part de Jean-Michel Aulas, dont les propos ont bien évidemment ravi le technicien néerlandais. En conférence de presse avant le déplacement à Brest mercredi soir, Peter Bosz s’était montré reconnaissant envers Jean-Michel Aulas et lui avait promis de tout faire pour lui rendre cette confiance avec des victoires et des points en cette fin de saison. Le rendez-vous à Brest a malheureusement tourné au vinaigre pour Lyon, battu par l’équipe de Michel der Zakarian (2-1).

Revirement de situation pour Peter Bosz ?

Une nouvelle défaite qui illustre parfaitement la saison chaotique de l’Olympique Lyonnais, qui n’a quasiment jamais été en mesure d’aligner deux victoires à la suite en championnat. De quoi faire douter Jean-Michel Aulas sur l’avenir de Peter Bosz ? Il y a sérieusement de quoi se poser la question selon le journaliste de L’Equipe, Hervé Penot. « L'année prochaine se dessine sans Europe avec le Néerlandais sur le banc si l'on en croit Jean-Michel Aulas. Mais on n'est pas certain que le président ne change pas d'avis à force de voir son équipe s'affaisser, manquer tous ses rendez-vous en série. West Ham avait sonné le glas des ambitions de Ligue Europa, voilà les Brestois et leurs cœurs de marins qui en brisent d’autres » a publié Hervé Penot dans les colonnes du quotidien national. De toute évidence, Jean-Michel Aulas scrutera le comportement de son équipe jusqu’à la fin de la saison et si les défaites continuent de s’accumuler, Peter Bosz pourrait légitimement se sentir menacé, en dépit de l’annonce du président de l’OL il y a quatre jours.