OL : Azmoun et Emerson, scénario catastrophe pour Aulas ?

OL : Azmoun et Emerson, scénario catastrophe pour Aulas ?

Icon Sport

On a atteint la moitié du mercato d'hiver, et pour l'instant l'Olympique Lyonnais n'a recruté aucun renfort. Pire encore, l'OL pourrait perdre un cadre de son effectif. 

Juninho étant parti, l’OL a changé son organisation dans la perspective de ce marché des transferts de janvier 2022. Et forcément, cela a probablement contribué à retarder les opérations envisagées par Lyon lors de ce mercato. Ce n’est pas un secret, Peter Bosz espérait la venue rapide de Sardar Azmoun, l’attaquant iranien du Zénith Saint-Pétersbourg, mais les jours passent et il paraît déjà clair que si la star offensive du club russe rejoint Lyon, ce sera en toute fin de mercato ce qui le privera de plusieurs affiches importantes dans la perspective d’une remontée au classement. Afin d’avancer plus rapidement dans ce dossier, L’Equipe annonce que Jean-Michel Aulas a décidé de céder à toutes les exigences financières de son homologue russe et a transmis une offre à hauteur de 6 millions d’euros pour recruter Sardar Azmoun à six mois de la fin du contrat de ce dernier. Un montant qui est le double de la proposition initiale de l’Olympique Lyonnais. Cependant, et contre toute attente, Alexandre Medvedev, le très puissant patron du Zénith Saint-Pétersbourg, et pour cause, la Juventus est entrée dans la danse suite à la grave blessure de Federico Chiesa dimanche contre la Roma. Une concurrence qui pourrait tout balayer. 

Azmoun tenté par la Juventus, Emerson prêt à repartir à Chelsea

Et comme si cela ne suffisait pour l’OL, Chelsea fait le forcing afin de récupérer Emerson, le défenseur italien prêté l’été dernier à Lyon sans option prévoyant un tel retour précoce. Le club de Ligue 1 a donc la main, sauf que forcément l’avis du latéral compte. Si Emerson ne semble pas réellement vouloir quitter le club français à cet instant de la saison, son entourage serait lui plus enclin à vite revenir en Premier League, Thomas Tuchel étant vraiment décidé à réintégrer l’ancien joueur de l’AS Rome dans son équipe, les Blues étant démunis au poste de latéral gauche depuis que Ben Chilwell s’est blessé au genou et sera absent jusqu’à la fin de la saison. La pression mise par Chelsea est énorme, et l'Olympique Lyonnais ne peut pas dire non aux Blues sous peine de se fermer une porte pour longtemps. A moins de trois semaines de la fin du mercato, du côté de Jean-Michel Aulas et Vincent Ponsot on va suer à grosses gouttes.