OL : Aulas se garde 125 millions d'euros sous le coude !

OL : Aulas se garde 125 millions d'euros sous le coude !

En difficulté sportivement, l'OL est aussi dans le dur financièrement. Jean-Michel Aulas est prêt à frapper fort pour équilibrer les comptes. 

Avec les jauges et les huis clos, l’Olympique Lyonnais n’a plus que ses yeux pour pleurer en ce qui concerne la billetterie. Le match face à l’OM, sanction oblige, n’accueillera pas de public, et les rencontres face au PSG et à l’ASSE se sont déroulés devant une poignée de supporters ou partenaires, situation sanitaire oblige. Le manque à gagner est énorme, tout comme celui de ne pas disputer la Ligue des Champions, d’être déjà éliminé de la Coupe de France, et d’être aussi mal parti pour revenir sur le podium cette saison. Sur le plan financier, l’OL a du mal à investir, et les grosses ventes, qui ont pu permettre par le passé d’équilibrer les comptes, ne sont plus de mise. L’époque, pas si lointaine, où Tanguy Ndombélé (60 millions d’euros), Alexandre Lacazette (53 ME), Ferland Mendy (48 ME), Corentin Tolisso (41 ME) et Nabil Fékir (20 ME) partaient pour au moins remplir les caisses semble lointaine. Houssem Aouar n’a pas trouvé preneur ces dernières année, et pourtant, l’OL a bien besoin d’une belle vente pour pouvoir réinvestir. 

Lucas Paqueta et Bruno Guimaraes vendus ?

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Olympique Lyonnais (@ol)

Alors que cela grogne légitimement de voir que Sardar Azmoun avait choisi le Bayer Leverkusen avec six mois d’avance plutôt que de rejoindre l’OL, l’édition brésilienne de Goal dévoile que les Lyonnais envisagent sérieusement deux solutions radicales pour sauver les meubles à la fin de la saison. Ce sera tout simplement la vente des deux meilleurs joueurs sud-américains de l’équipe : Lucas Paqueta et Bruno Guimaraes. Ce sont aussi deux éléments à la valeur marchande énorme, puisqu’ils sont tous les deux internationaux brésiliens. Paqueta fait rêver de nombreux clubs en Angleterre mais aussi en France du côté du PSG, et Bruno Guimaraes voit lui aussi des formations anglaises lui faire les yeux doux. L’idée serait donc de récupérer 125 millions d’euros avec ces deux grosses ventes, et réaliser ainsi de très bonnes opérations comptables. Au total, ces deux joueurs ont été achetés pour 40 millions d’euros, ce qui laisse en effet présager d’une énorme plus-value. Même si bien évidemment, sur le plan sportif, le déficit serait lui assez énorme. Mais au moins, l’OL peut se dire que sur le plan financier, il peut compter sur certains joueurs à forte valeur en cas de besoin.