OL : Aulas envoie balader la police à Marseille

OL : Aulas envoie balader la police à Marseille

Photo Icon Sport

Pas de supporters lyonnais au Vélodrome ce dimanche, mais une mobilisation tout de même copieuse des forces de l’ordre pour cet Olympico.

Forcément, les regards seront tournés vers l’accueil qui sera fait à Rudi Garcia, ancien coach de l’OM déjà détesté à la fin de son passage, et qui a en plus mis simplement quelques mois avant de rejoindre l’ennemi OL. De quoi lui promettre un accueil « à la Valbuena », même si un dispositif spécial entourera notamment le banc de l’OL au Vélodrome, histoire de protéger Rudi Garcia d’éventuels jets de projectile, y compris en provenance de la tribune latérale. Résultat, le contingent sera au complet, avec 300 CRS et 850 stayers pour essayer de faire en sorte que tout se passe bien. De son côté, Jean-Michel Aulas a comme à son habitude tenu à bien faire comprendre qu’il était imperméable à la pression. Y compris celle des forces de l’ordre.

En effet, 20 Minutes dévoile que les policiers ont recommandé au président de l’OL de faire venir son équipe dans un bus banalisé, histoire d’éviter d’être trop la cible de projectiles. Jean-Michel Aulas a refusé, préférant rejoindre le stade du Boulevard Michelet dans le bus du club estampillé OL. De quoi garantir un accueil musclé, même s’il ne faudrait pas que cela aille trop loin, les supporters de l’OM s’étant donné beaucoup de mal pour réaliser un tifo d’exception pour cette rencontre, et faire en sorte qu’on parle d’eux de manière positive.