OL : Aulas a menti, il ne voulait pas de Laurent Blanc

OL : Aulas a menti, il ne voulait pas de Laurent Blanc

Photo Icon Sport

Laurent Blanc n'avait aucune chance de devenir coach de Lyon. C'est la théorie émise par un journaliste spécialisé dans le football. 

Il y a une semaine jour pour jour, l’Olympique Lyonnais officialisait la nomination de Rudi Garcia au poste d’entraîneur, l’ancien coach de l’OM succédant à Sylvinho, lequel avait été limogé sept jours avant suite à la défaite de l’OL dans le derby à Saint-Etienne. L’annonce de Jean-Michel Aulas de confier les clés de son équipe à Rudi Garcia a été une surprise totale, tout le monde étant persuadé que c’est Laurent Blanc qui allait devenir entraîneur de l’Olympique Lyonnais. Pour Grégory Schneider, il est évident que le patron de l’OL a clairement fait dans l’intox concernant le choix de son nouvel entraîneur.

Et le journaliste de Libération d’expliquer sa théorie peut-être pas si saugrenue que cela. « Si Aulas a conditionné l'arrivée de Blanc à celle de Gasset, c'est qu'il ne voulait ni de Blanc, ni de Gasset. On n'humilie pas un mec que l'on veut engager. Et qu'il a utilisé le binôme comme leurre. Aulas sait ce qu'il fait, il faut partir de là. La manipulation fait partie de la panoplie du grand président… Les médias utilisent Aulas, le fait qu'Aulas les utilise est de bonne guerre », explique Grégory Schneider, qui n’en veut pas trop au président de l’Olympique Lyonnais d’avoir joué avec la presse afin de brouiller les pistes dans sa quête d’un entraîneur.

Il reste tout de même à démontrer que la version proposée par le journaliste de Libération soit la bonne, car Jean-Michel Aulas n'est pas du genre à ne pas assumer ses responsabilités. Surtout lorsqu'il s'agit de désigner l'entraîneur de l'OL.