OL : Attaque moi tu perdras, la LFP défie Aulas !

OL : Attaque moi tu perdras, la LFP défie Aulas !

Photo Icon Sport

Du côté de la Ligue de Football Professionnel on estime que le classement est juridiquement inattaquable. Et ceux qui voudront l'attaquer vont perdre.

Après avoir menacé d’attaquer la Ligue de Football professionnel, Lille est finalement rentré dans le rang, mais deux clubs semblent déjà très motivés à l’idée d’attaquer le classement de la Ligue de Football Professionnel. L’Olympique Lyonnais et Amiens sont en effet déterminés à en découdre sur le plan juridique afin de défendre pour l’un une possible place européenne, pour l’autre sa place en Ligue 1. Face à cette rébellion, Didier Quillot a d’abord rappelé que c’est le gouvernement qui avait imposé cet arrêt et que la LFP se devait de vite fixer un classement. Le directeur général de la Ligue affirme cependant que cette décision est juridiquement blindée et que ces attaques en justice tourneront au fiasco.

Didier Quillot estime qu’il serait plus utile de préparer l’avenir que de se battre sans espoir de victoire alors que les choses sont désormais fixées. « On respecte scrupuleusement la décision du gouvernement et il y avait une volonté des clubs de clore cette séquence rapidement, d’arrêter la compétition, le classement (...) Nous, on était prêt à reprendre, on avait préparé un plan sanitaire, mais on ne revient pas là-dessus. Le classement ? On n’avait pas de raison d’attendre plus longtemps (...) Les clubs s’expriment et ils ont le droit, c’est parfois haut en couleur, mais je le redis ils ont le droit. Nous on a pris nos responsabilités et on a fixé un classement (…) Je dis aux présidents de club : la Ligue Professionnel c’est vous. Je sais qu'il y aura des recours mais je considère que nos décisions sont solides. Projetons-nous plutôt dans l’avenir et la saison qui va suivre », a confié, sur RTL, le dirigeant de la LFP qui a confirmé par ailleurs que Canal+ avait bien dénoncé la fin du contrat actuel, mais que BeInSports n’avait pas encore acté son choix.