OL : Aouar victime d’une erreur XXL de Juninho

OL : Aouar victime d’une erreur XXL de Juninho

Photo Icon Sport

Sanctionné par Juninho en vue du match de l’Olympique Lyonnais contre Reims dimanche, Houssem Aouar est finalement victime d’un incroyable imbroglio entre Rudi Garcia et son directeur sportif…

Ces dernières heures, tous les supporters du club rhodanien ont plus ou moins craché sur leur milieu offensif. Ce qui pouvait se comprendre, car d’après les premières informations sorties jeudi soir, Aouar avait été mis de côté du groupe lyonnais pour avoir refusé de s’entraîner après le match contre Angers, dimanche dernier. Une version des faits quelque peu erronée. Puisque selon les informations de Karim Nedjari, l'international français est plutôt au coeur d’une énorme incompréhension entre Garcia et Juninho…

« Les faits sont assez simples. À 20 minutes de la fin du match contre Angers, Aouar devait normalement entrer en jeu. Mais là, Kadewere marque son but. Donc Garcia dit à Aouar : ‘Sur ce terrain-là, avec tes adducteurs, tu ne rentres finalement pas en jeu’. Ça, ce n’est pas attaquable. Après, à la fin du match, on dit à Aouar de faire un décrassage. En accord avec Garcia, ce décrassage est programmé le lendemain du match à Lyon, et pas sur la pelouse d’Angers. Le lendemain, il y a jour de repos, Aouar vient au centre d’entraînement pour faire son décrassage sous les yeux de Garcia. L’affaire remonte à Juninho, qui ne réfère pas au coach, et Juni sanctionne Aouar. Le joueur ne comprend pas et dit : ‘Mais vous ne vous êtes pas parlés ?’. Juninho répond : ‘C’est trop tard, j’ai annoncé que tu seras sanctionné’. Donc, malaise au sein du club, surtout qu’Aouar a un gros potentiel. Quand vous avez un patrimoine comme celui-là, vous faites attention. Car l’OL peut faire beaucoup d’argent avec Aouar. En plus, il fait beaucoup d’efforts, il s’entraîne trois fois plus que les autres après avoir eu le Covid et subi le scud de Deschamps et des blessures… Aouar ne comprend pas la guéguerre en coulisses, car dans cette affaire, Juninho a surtout voulu s’imposer auprès du groupe pour montrer son autorité… », a détaillé le chroniqueur de La Chaîne L’Equipe, qui avoue donc qu’Aouar est la victime dans cette affaire. Autant dire que le joueur de 22 ans aura à coeur de répondre à toutes les critiques sur le terrain face à Metz, le 6 décembre prochain.